Le mobilier urbain végétalisé Corolle de URBAN CANOPEE: un exemple de solution d’adaptation

 dossier îlots de chaleur  îlots de chaleur  mobilier urbain  végétalisation  Urban Canopée  infrastructures  ville durable  vagues de chaleur  canicule
Publié par Elodie Grimoin

Dans un monde de plus en plus peuplé, urbanisé et confronté au changement climatique, nos villes connaissent et connaîtront un trop-plein généralisé : trop de densité, trop de pollution, trop de stress, trop d’écarts de température, et MOINS de biodiversité... Le défi d’aujourd’hui est de prévenir les impacts de l’urbanisation, du changement climatique et de la perte de la biodiversité dans nos villes.

Une urbanisation planétaire

Alors qu’une étude publiée en 2013 par Navigant Research révèle que le nombre de citadins augmentera de 75 % dans le monde d’ici 2050, l’Arizona State University de 2012 montre qu’au niveau mondial, la période 2020 - 2030 devrait voir la surface urbaine augmenter de 40.000 km² par an, soit l’équivalent de la surface de la ville de Paris chaque jour!

Une solution : Le mobilier urbain végétalisé Corolle, développé par Urban Canopee

Urban Canopee a pour ambition de déployer des îlots de fraîcheur végétalisés dans la ville pour aider nos villes à devenir résilientes.

Cette innovation de rupture qui permet de végétaliser la ville et de recréer de la biodiversité en déployant des ilots de fraicheur. Cette solution est modulaire, peu impactante sur son environnement et réversible. Economique, elle offre une grande capacité d’ombrage pour une faible emprise au sol.

Avec une résistance mécanique identique à l’acier, les structures d’Urban Canopee sont quatre fois plus légères et possèdent une bien meilleure durabilité (résistance à la corrosion et excellente tenue aux intempéries).

Avec la technologie digitale Plug & Play, les structures d’Urban Canopee sont adaptables et rapidement reproductibles à l’échelle de la ville et des territoires. Sans impact sur les sous-sols et les réseaux urbains, ces solutions sont autonomes et déplaçables, avec un suivi et un contrôle de la végétalisation par des objets connectés. Le coût de la maintenance est ainsi réduit.

Aujourd’hui : le premier démonstrateur d’Urban Canopee à Toulouse

C’est Toulouse qui sera la première ville à tester cette première mondiale, sur la place du marché St Cyprien, l’un des plus gros îlots de chaleur de la ville rose. Ce premier démonstrateur de centre-ville sera instrumenté et suivi pendant 3 ans par Julien CRAVERO, dans le cadre de sa thèse à l’Ecole des Ponts ParisTech. L’expérimentation permettra d’alimenter les données scientifiques et de démontrer l’intérêt du déploiement du végétal dans le milieu urbain.

Pour soutenir et relayer ce projet, contribuer à expérimenter des technologies de rupture pour la résilience des villes face au changement climatique,  le lien du financement participatif est accessible ici :

https://fr.ulule.com/toulouse-canopee/

Le projet Urban Canopee dans les médias :

Le site urban canopee :
http://www.urbancanopee.com/

Article rédigé par Elodie Grimoin, Urban Canopée

Dossier Ilots de chaleur
Retrouvez tous les articles du Dossier Ilots de chaleur
en cliquant ici.
Modéré par : La rédaction C21

Autres actualités dans "Information"

[Dossier Quartiers Bas Carbone] #11 - Vers une vraie réduction du carbone dans la construction de la ville grâce à l’échelle de l’aménagement

Publié le 23 janv. 2020 - 12:00

Réduire le carbone à l’échelle des bâtiments est nécessaire mais l’intervention à cette échelle est-elle réellement suffisante pour nous permettre de construire la ville bas-carbone. L’échelle de l’aménagement est sans aucun doute (...)

[Dossier Quartiers Bas Carbone] #10 - Le projet MOLOC – Partage d’expériences sur les Morphologies Urbaines Durable entre cinq villes européennes

Publié le 23 janv. 2020 - 11:23

MOLOC est le diminutif de « MOrphologies LOw Carbon ». MOLOC est un projet européen co-financé par le programme Interreg Europe.[1] Il est piloté par la Ville de Lille et associe les villes de Turin, Hambourg, Suceava, le Centre de (...)

[Résultats enquête] Les impacts de l’expérimentation E+C- pour les promoteurs et constructeurs

Publié le 23 janv. 2020 - 10:28

Les nouveaux indicateurs à venir dans la prochaine RE2020 vont influencer les approches de conception, construction et exploitation des bâtiments de demain. Il convient dès lors de déterminer concrètement sur quels points les (...)


Commentaires