Le marché des constructions modulaires progressera de 4% par an d'ici 2022

 construction modulaire  hors site

MARCHÉ. Après avoir enregistré en 2018 une hausse de 5% pour atteindre environ les 900 millions d'euros, le marché des constructions modulaires devrait augmenter de 4% chaque année d'ici 2022, d'après le groupe Xerfi-Precepta. Les récentes évolutions législatives et l'arrivée de nouveaux acteurs tendent à consolider ce segment.

Le marché de la construction modulaire profite d'une bonne dynamique. C'est ce qu'affirme le groupe Xerfi-Precepta, spécialisé dans les études économiques par secteurs d'activité, en affirmant qu'il enregistrera une augmentation de 4% par an d'ici 2022, après avoir déjà progressé de 5% en 2018, atteignant environ les 900 millions d'euros. Dans une étude intitulée "Le marché des constructions modulaires à l'horizon 2022 - Loi Elan, nouveaux entrants, mutations de l'offre : quels leviers et perspectives de croissance ?", les analystes livrent leurs perspectives sur ce segment d'activité, visiblement en forme puisque l(...) Lire la suite

Article publié sur Batiactu - Consulter la source

Crédit photo : Leroy Merlin

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

Copropriétés : le plan de travaux finalement retiré de l’ordonnance

Publié le 09 déc. 2019 - 11:49

L’ordonnance de réforme du droit de la copropriété est parue au Journal Officiel, jeudi 31 octobre. Celle-ci ne prévoit pas l’obligation d’un plan pluriannuel de travaux, pourtant tant attendu. Retour. Devant entrer en vigueur au (...)

Un rapport préconise d’inclure les investisseurs privés dans le financement du logement social

Publié le 09 déc. 2019 - 11:45

Un rapport, rédigé par l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) met notamment en avant des mesures visant à inclure les investisseurs privés dans le financem (...)

Les sénateurs veulent maintenir le PTZ neuf dans les zones B2 et C

Publié le 09 déc. 2019 - 09:45

Le Sénat a confirmé le maintien du prêt à taux zéro neuf dans les zones B2 et C jusqu’à fin 2021. Malgré l’avis défavorable du gouvernement, les Sénateurs ont réaffirmé dans les mêmes termes la position adoptée par les Députés mi-nove (...)