La ventilation performante pour favoriser une bonne qualité d’air intérieur au cœur des nouveaux MOOC Bâtiment Durable

 MOOC  Ventilation  Performance  Qualité  Air  MOOC Bâtiment Durable  formation
Publié par Adrien Dhalluin

Le Cerema et TIPEE lancent un MOOC spécifiquement dédié à la ventilation performante, centré sur la qualité de l’air intérieur, un sujet au moins aussi important que la qualité de l’air extérieur d’après Adrien Dhalluin, chef de projet et responsable formation de la plateforme TIPEE.

Pourquoi choisir de traiter ce sujet ?

Adrien Dhalluin : La qualité de l’air intérieur (dite QAI) est, au même titre que la qualité de l’air extérieur, et peut-être davantage encore, une préoccupation sociétale de premier plan, dans la mesure où nous passons plus de 80% de notre temps dans des environnements intérieurs et que les impacts sanitaires et socio-économiques des polluants intérieurs sur l’homme sont avérés.

Pour maîtriser la QAI dans les bâtiments, deux actions sont à privilégier : réduire au maximum les sources de pollutions intérieures et diluer, ou évacuer, la pollution existante par la ventilation. Nous insistons très fortement dans ce MOOC sur le rôle primordial de la ventilation sur la santé et le confort, comment définir une stratégie de ventilation efficace, comment la mettre en œuvre et l’entretenir dans le temps.

Le sujet est d’autant plus important que les non-conformités et pathologies rencontrées sur le terrain sont nombreuses et peuvent avoir des conséquences sanitaires et économiques importantes.

Preuve du besoin de montée en compétence sur la filière, il n’existe toujours pas de métier de « ventiliste » à l’heure actuelle.

La plateforme technologique TIPEE accompagne les acteurs du bâtiment sur ces sujets de la qualité des environnements intérieurs, en mettant à disposition son expertise technique, ainsi que des moyens d’essais en laboratoire, de recherche et de formation spécialisés. Et c’est tout naturellement que nous nous sommes associés au Cerema, qui possède, comme TIPEE, une vraie expertise sur le sujet de la qualité de l’air intérieur et de la ventilation, à travers, notamment, ses travaux de recherche et développement, ses suivis d’opérations exemplaires, ses missions régaliennes de contrôle sur les bâtiments neufs. En parallèle de ce MOOC, le CEREMA développe également avec le CETIAT et ACA-O, à la demande de la DGALN, le site internet batiment-ventilation.fr, destiné à être le centre de ressources de référence sur la ventilation, qui sera mis en ligne en 2019.

En quoi le MOOC peut-il aider sur la question de la ventilation performante ?

A.D. : Ce MOOC s’adresse à un public large, car la QAI est l’affaire de tout-e-)s. Il a toutefois été davantage conçu pour que les professionnels du bâtiment (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre,, entreprise CVC, artisans, constructeurs, …) puissent y trouver des réponses techniques et méthodologiques à leurs questionnements, et ainsi les principales clés pour comprendre et maîtriser la QAI dans leurs opérations.

Le MOOC est un format ouvert à tous, idéal pour la diffusion vers le plus grand nombre. La plateforme Mooc Bâtiment Durable est un formidable outil pour cela. Ce MOOC vient en complément de MOOC plus généralistes sur la question de la rénovation performante ou de la performance énergétique et environnementale des bâtiments. Il recentre le débat sur l’objectif essentiel de pouvoir y respirer un air sain.

Comment abordez-vous ce sujet complexe dans votre MOOC ?

A.D. : La formation est divisée en 5 séquences sur 5 semaines :

- Qu’est-ce que la qualité de l’air intérieur ? le contexte, les impacts sur la santé, sur l’environnement, les sources de pollution, avec une ouverture vers la qualité des ambiances intérieures.

- La réglementation sur la ventilation – les types de systèmes et les grands principes.

- Concevoir une ventilation – cette partie traite du dimensionnement et des bonnes pratiques de mise en œuvre, principalement sous l’angle du logement, moins sur celui du tertiaire. Elle s’appuie sur les compétences de formateurs Praxibat et FEEBAT « ventilation performante ».

- Le contrôle à réception et l’entretien – revue des contrôles et protocoles de réception, réaliser un diagnostic ventilation, et l’entretien du système.

- Management de la santé dans le bâtiment – diagnostic de la QAI, minimiser les sources et le choix des matériaux, gestion de la santé dans les bâtiments et bonnes pratiques de la conception à l’exploitation.

Qui sont les intervenants de votre MOOC ?

A.D. : Andrés Litvak du Cerema et moi-même sommes les chefs de projet du MOOC. Nous avons fait intervenir les experts de nos propres équipes de Tipee et du Cerema, pour concevoir l’ingénierie pédagogique et tourner les vidéos. Citons notamment Cécile Caudron, Enora Parent, Romuald Jobert, Damien Louet, Cédric Lentillon, Andrés Litvak, Adrien Dhalluin, Jérôme Nicolle, Francis Allard, etc. Nous avons également voulu faire intervenir des grands témoins, experts reconnus, institutionnels, et représentants de la filière : Souad Bouallala, Pierre Deroubaix et Nadia Herbelot de l’ADEME, Corinne Mandin de l’OQAI, Mariangel Sanchez de l’AQC, Michaël Blazy d’Uniclima, Jean-Jacques Pellerin de FIMEA, Laurent Bonnières d’Air Efficience et Béatrice Cormerais de la Ville de La Rochelle.

Quel est votre retour en tant que concepteur de MOOC ?

A.D. : Pour TIPEE, il s’agit de notre deuxième MOOC. En 2018, nous avons lancé le MOOC sur les chaufferies avec l’Université de La Rochelle, qui a eu un franc succès (4300 inscrits en 2 sessions) et que nous transformons par ailleurs en SPOC (Small Private Opening Course) à partir d’Avril 2019, toujours hébergé sur la plateforme MOOC Bâtiment Durable. Nous avions donc déjà un certain bagage sur la méthode pédagogique à adopter.

Le monde du e-learning bouleverse les pratiques conventionnelles des professionnels de la formation et des entreprises qui veulent se lancer dans l’aventure du MOOC et/ou répondre aux appels à projet de la plateforme MOOC Bâtiment Durable. Mais il ne faut pas en avoir peur, quand les outils sont rôdés, quand le processus est bien encadré comme c’est le cas avec l’ADEME et le Plan Bâtiment Durable, c’est tout à fait réalisable, car il n’y a plus qu’à se concentrer sur le contenu et la visibilité est énorme.

 

mooc batiment durable
Intéressé ? Découvrez plus d'informations sur ce MOOC
Modéré par : Alexia ROBIN

Autres actualités dans "Formations"

En quoi le numérique peut-il être au service de la biodiversité ?

Publié le 06 déc. 2019 - 10:06

Après "Planète Frugale" , c'est la question du "Numérique au service de la Biodiversité" qui a été posée dernièrement aux 1.200 étudiants des 3 écoles du Pôle Léonard de Vinci (Ingénieurs, Management et Digital) structurés en 216 équi (...)

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments tertiaires : comment répondre aux obligations du Décret tertiaire ?

Publié le 25 oct. 2019 - 10:32

L’obligation d’amélioration de la performance énergétique dans le secteur tertiaire se décline en 3 textes : la Loi codifiée au Code de la construction et de l’habitation qui est né de l’article 175 de la loi ELAN publiée le 23 novemb (...)

MOOCBIM : la 3ème et dernière session sera lancée le 5 novembre 2019

Publié le 16 oct. 2019 - 10:02

Le BIM (Building Information Modeling) révolutionne le secteur de l’immobilier et du bâtiment. Tous les acteurs sont concernés par cette transition numérique. C’est pourquoi GA Smart Building et l’INSA Toulouse se sont associés pour (...)


Commentaires