#9 - L’habitat au défi de la résilience environnementale

Publié par Elodie Espeout

Pour renforcer ou, a minima, préserver le confort d’usage, la sécurité des occupants et l’intégrité des bâtiments, le concept de résilience est désormais inéluctable à prendre en compte par les maîtres d’ouvrages, propriétaires ou bailleurs. Dès la conception puis dans les phases de gestion ou de réhabilitation, l’aménagement intérieur et extérieur des bâtiments deviennent alors aussi important que leur structure.

Avec plus de 495 000 logements gérés et un objectif de production de 175 000 logements d’ici 2028, sans réduire sa contribution dans la lutte contre le changement climatique, le groupe CDC Habitat développe désormais ses référentiels dans cette perspective de résilience.

Par la diversité des produits en gestion et de leurs disséminations géographiques (métropole et Outre-mer), ce thème est un enjeu fort et une question de plus en plus posée au sein de CDC Habitat qui préside le groupe de travail Résilience et Adaptation au changement climatique porté par Alliance HQE - GBC. 

Les processus de dérèglements climatiques étant déjà engagés, il est important, au côté des actions d’atténuation, de mettre en place des actions d’adaptation. Ainsi les bâtiments, tant dans les pratiques de construction et de rénovation que d’usage, doivent anticiper les changements qui s’annoncent pour se préparer aux nouvelles conditions de vie qui vont s’imposer à tous. Considérant que désormais aucune ville n’est à l’abri des risques, il ne s’agit plus uniquement de lutter contre, mais d’apprendre à vivre avec, en réduisant les conséquences et la gravité de leurs impacts sur le cadre bâti, la performance économique et la qualité de vie.

En tant que bailleur, il est nécessaire d’anticiper au mieux ces changements et de préserver la sécurité et le confort des occupants.

En Janvier 2015, l’ADEME a publié une étude prospective sur les différents impacts du changement climatique sur le bâtiment à horizon 2030 - 2050.  

Il ressort de cette analyse que face à la future augmentation de la fréquence et de la durée des épisodes caniculaires, il est possible d’engager des mesures à l’échelle du bâti pour en atténuer ses impacts.

 

Le confort d’été : ne pas surchauffer le cœur de ville

 

 

Augmentation des vagues de chaleur : Modélisations météo France selon scénario GIEC RCP 8.5

 

L’îlot de chaleur urbain désigne l’élévation localisée des températures d’air en milieu urbain par rapport aux zones rurales environnantes. Ce phénomène, déjà observable de nos jours, constitue un paramètre amplificateur de l’élévation de température ressentie.

Il est possible d’atténuer ces effets en modulant certains paramètres d’aménagement urbains et de construction de nos bâtiments, notamment sur :

  • L’organisation spatiale des bâtiments et de l’espace public (densité, orientation des rues par rapport aux vents dominants, etc…) ;
  • Les activités humaines (circulation automobile, activités industrielles, chauffage et climatisation des bâtiments) ;
  • La présence de l’eau et du végétal (ombre, rafraîchissement par évapotranspiration, etc.) ;
  • Les propriétés des matériaux (réfléchissement du rayonnement solaire, isolation) ;
  • Ainsi que de façon plus générale sur la conception bioclimatique des bâtiments (enveloppe, rafraîchissement passif, ventilation naturelle, etc.)

 

Le confort d’été est l’un des enjeux étudiés par CDC Habitat.

Le Groupe lance une étude visant à préparer ses bâtiments à une gestion passive du confort d’été à horizon 2050. Il s’agit de répondre aux questions suivantes : Quels sont les impacts de l’augmentation de la fréquence et de la durée des épisodes caniculaires sur le patrimoine d’ici 2050 ? Comment les anticiper dès aujourd’hui et éviter la « mal-adaptation » demain ?

L’étude consiste à « plonger » un bâtiment neuf construit avec les standards actuels dans un climat 2050 (scénarios 2°C et au-delà), et ce pour plusieurs zones géographiques en métropole et outre-mer.

Cette étude permettra de définir des pistes d’actions et de faire évoluer les cahiers des charges des bâtiments construits et réhabilités.

 

La biodiversité : facteur de résilience des territoires

Si les effets du changement climatique ont un impact certain sur la biodiversité, l'inverse est également vrai. La biodiversité peut favoriser la résilience d’un territoire. Elle influe sur le climat local (réduction de l’effet ilot de chaleur, évapotranspiration, diminution de l’albédo...) et mondial (réduction des GES, séquestration du CO2).

En tant qu’opérateur global dans le domaine de l’habitat, la notion de services rendus par la nature aux habitants (bien-être, lien social, atténuation des risques…) apparaît comme un enjeu fort.

Compte tenu de la taille du parc, la priorité est notamment de prendre en compte la biodiversité dans la gestion du patrimoine en particulier grâce à la mise en place d’un contrat de gestion durable des espaces verts. Le principe est de tenir compte des spécificités faune-flore de chaque site pour définir des modes d'entretien adaptés et limitant les interventions néfastes pour la biodiversité.

Il s’agit également de conserver ou de redéfinir la vocation des espaces (accueil du public, jardins partagés...) de manière à favoriser le lien social entre les résidents et à contribuer à rendre les espaces extérieurs plus attractifs.

CDC Habitat a réalisé un guide dans ce sens afin de favoriser la réappropriation et le développement d’espaces partagés au sein de ses résidences : jardins partagés, ruches…

Découvrez le Guide pratique "Développer les espaces partagés" de CDC Habitat

Bien que le Groupe s’attache à éviter ses impacts sur la biodiversité, notamment en luttant contre l'étalement urbain, l’activité de construction neuve implique, dans la majorité des projets, une artificialisation des sols.

Pour compléter sa démarche dans la préservation de la biodiversité en vue de résilience des territoires au changement climatique, CDC Habitat participe au programme Nature 2050.  Ce programme lui a permis de compenser, de manière volontaire, plus de 130 000 m² artificialisés depuis 2016.

 

Crédit photo : Vincent Krieger / Résidence à Montreuil (93)

 

Des risques physiques mais également financiers

Enfin il est nécessaire de porter une réflexion plus large sur l’ensemble des effets liés au changement climatiques, à savoir l’accentuation des phénomènes naturels tels que les risques inondation mais également la question de l’approvisionnement des ressources et donc des matériaux de constructions afin d’anticiper, au-delà des risques physiques, des risques financiers non négligeables.

Retrouvez l’ensemble des actions de CDC Habitat en faveur de la transition écologique dans la publication L’habitat au défi de la résilience environnementale

 

Un article signé Cauchy Alain , CDC Habitat 

 

CDC Habitat

Filiale immobilière à vocation d’intérêt général de la Caisse des Dépôts, CDC Habitat est le premier bailleur français avec près de 495 000 logements. Son activité s’inscrit pleinement dans le cadre de la Banque des Territoires, créée en 2018, et couvre l’intégralité de l’offre de logements locatifs (très social, social, intermédiaire et accession), lui permettant d’offrir à ses résidents un véritable parcours résidentiel. En tant qu’acteur majeur de l’habitat en France, CDC Habitat s’attache à exercer sa mission au service du bien commun à travers une démarche de Responsabilité Sociétale d’Entreprise vis-à-vis de l’ensemble de ses parties prenantes.

Pour en savoir plus : https://www.cdc-habitat.com/

 

crédit photo : CDC Habitat / Résidence Marguerite Yourcenar - Les Mureaux (78)

 




Modéré par : Alice Dupuy

Autres actualités dans "Information"

Bâtiment : une vision en temps réel pour prendre les bonnes décisions

Publié le 20 mai 2019 - 15:20

Grâce aux nouvelles technologies liées à l’IoT (Internet of Things) et aux GTB nouvelle génération (gestion technique de bâtiment), nous avons aujourd’hui la capacité d’avoir des informations en temps réel sur les parcs immobiliers (...)

Les préfets ont jusqu’à fin juillet 2019 pour réviser les contrats de ville

Publié le 20 mai 2019 - 11:34

Dans le but de respecter la feuille de route du gouvernement, la loi de finances pour 2019 a prolongé la durée des contrats de ville jusqu’en 2020. Edouard Philippe, le Premier ministre, a donc demandé aux préfets d’entamer, au plus (...)

Les cimentiers bûchent sur l'économie circulaire

Publié le 20 mai 2019 - 10:02

INNOVATION. A l'occasion du quatrième Workshop du CementLab, industriels et jeunes ont présenté des projets visant à implanter l'économie circulaire dans le cycle de vie des bâtiments. Lancé en janvier 2018 par l'Industrie cimentière (...)





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus