L'Estonie vogue vers le BIM pour le secteur public toutes voiles dehors

Les Pays Baltiques et l'Estonie intensifient eux aussi la digitalisation du secteur de la construction. Sous la direction d'Urve Palo, ministre de l'Entrepreneuriat et des Technologies de l'information, Taavi Aas, maire adjoint de Tallinn, Tanel Tiits, membre du conseil d'état pour le secteur de l’immobilier, Kaupo Sirk, directeur général adjoint de l'administration des routes et Valdo Kalm, président du Conseil du port de Tallinn, ont signé une Déclaration d'intention pour encourager l'utilisation de la modélisation et la gestion des informations du bâtiment ou Building Information Modeling (BIM) pour tous les clients du secteur public et pour toutes les étapes du cycle de vie du bâtiment.

Urve Palo, ministre de l'Entrepreneuriat et des Technologies de l'information, a déclaré qu’afin de rester au même niveau que les sociétés internationales d'ingénierie, il était nécessaire de moderniser le secteur et de passer d'un processus de développement analogique à une conception 3D intelligente et BIM. "Ce n'est que de cette façon que nous pourrons accroître la compétitivité du secteur de la construction et atteindre les objectifs de croissance de notre productivité et de nos exportations", a déclaré le ministre.

Elle a ajouté que le BIM a été utilisé pour les bâtiments construits en Estonie, mais que ce ne sont que quelques exemples.

Elle constate qu’il existe un manque de centralisation autour des connaissances sur la façon de mettre en place le BIM, et sur les conditions et les prérequis préalables. Le but de cette déclaration d’intention signée est d'étendre la sensibilisation et la coopération du BIM avec les entrepreneurs publics.

Le BIM améliore les fonctionnalités et la qualité du bâtiment, réduit les erreurs et les incohérences dans les phases de conception et de construction, réduisant ainsi le coût liés aux ressources matérielles, financières et humaines du projet de construction. En outre, il fournit des informations rapides et de haute qualité pour la gestion future du bâtiment. L'expérience des pays voisins montre que le BIM peut réduire jusqu'à 30% les erreurs de construction et économiser jusqu'à 20% les coûts de construction.

Les informations disponibles pertinentes permettront également d’apporter des améliorations plus rapides aux bâtiments à l'avenir. L'utilisation d'un modèle d'information numérique soutiendra aussi le développement du secteur de la construction, tant au niveau local qu'international.

Les signataires de la déclaration sont d'avis que la création et le partage d'une information numérique sur le bâtiment sont essentiels pour améliorer la performance et la qualité du secteur de la construction. L'objectif des signataires est d'améliorer la fonctionnalité et la qualité du bâtiment tout au long du cycle de vie du bâtiment, de réduire les temps et le coût de la construction et surtout d'accroître la compétitivité du secteur immobilier grâce à la modélisation et à la gestion des bâtiments.

L’organisation State Real Estate Limited (RKAS) a utilisé de manière intensive les possibilités de conception numérique avant de se joindre à la déclaration. Tous les nouveaux bâtiments RKAS sont conçus en BIM. Les bâtiments déjà achevés en BIM comprennent le nouveau siège des Archives nationales à Tartu et le nouveau laboratoire et immeuble de bureaux du Health Board à Tallinn. Les bâtiments actuellement en construction, d’un intérêt certain sont le siège de l'Agence des Technologies de l’Information de l'Union européenne, le palais de justice de Tallinn et un mémorial aux victimes du communisme à Tallinn, ainsi que les futures écoles publiques de Viimsi et Rapla. Sur la base du nouveau bâtiment du musée national estonien, RKAS a lancé le premier projet pilote estonien pour l'utilisation du BIM dans la gestion de patrimoine. Cela pourrait permettre à la technologie BIM de s'étendre du bureau du concepteur et du chantier à la gestion et à la maintenance immobilière .

Les bâtiments numériques et BIM du port de Tallinn seront le terminal D qui doit être reconstruit l'année prochaine, la passerelle piétonnière sur le canal Admiraliteedi et le futur terminal de croisière. Le premier bâtiment conçu, construit et entretenu en BIM à Tallinn est le futur centre culturel Kaja et le bâtiment gouvernemental du district de Mustamäe, dont le projet sera achevé en octobre.

En collaboration avec d'autres pouvoirs adjudicateurs publics, l'Administration de la route estonienne cherchera à se mettre d'accord sur les normes pour l'utilisation de documents de construction répondant aux besoins de toutes les parties d'ici la fin de 2019, afin d'intégrer les données pour les nouvelles entreprises de construction de manière plus simple et afin de dépenser moins de temps.

Plusieurs organismes du secteur public, tels que l'Université de technologie de Tallinn et l'Université des sciences appliquées de Tallinn, ont exprimé leur souhait de se joindre à la déclaration d'intention. La déclaration est également ouverte à d'autres entrepreneurs du secteur public.

 

Lire la déclaration d’intention BIM du Gouvernement Estonien en cliquant ici.

Enfin, la semaine passée, au ministère des Affaires économiques et des Communications, Indrek Orav, responsable de Rail Baltic Estonia et Baiba Rubesa, responsable de RB Rail AS, ont aposé leurs signatures numériques sur la Déclaration d'intention estonienne pour la construction numérique.

Dans la déclaration, les signataires visent à mettre en œuvre le BIM à toutes les étapes du cycle de vie du projet Rail Baltica. Tallinn City, Estonian State Real Estate Ltd, Estonian Road Administration et Tallinn Harbour ont déjà rejoint la déclaration.

L'un des objectifs de la Joint Venture est de rationaliser les processus de planification et de construction de Rail Baltica ainsi que d'optimiser les coûts du cycle de vie du projet. Le BIM est un moyen efficace pour le rendre réalisable selon Baiba Rubesa, responsable de RB Rail AS et coordinatrice centrale du projet Rail Baltica.

Lire l’article correspondant à Rail Baltica en cliquant ici.

Article publié sur ABCD Blog - Architecture, BIM & Conceptual Design by Autodesk
Consulter la source


Autres actualités dans "Information"

D.G Business Development et le projet “autonomy” s’intègrent dans la vision globale de l'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 11:12

L’économie circulaire apparaît comme un modèle de mise en œuvre de la notion de développement durable dans un contexte de mutation économique dans un monde en totale métamorphose.  Devant les urgences d’une réflexion et les demandes (...)

Noé, la première plateforme physique d'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 10:35

La plateforme Noé à Bordeaux (Gironde) est un outil très innovant et complet de services mutualisés inter-chantiers, permettant d'adapter les modes d'organisations actuels aux contraintes de la construction de la ville dans la ville (...)

Le combat d’un village de Haute-Vienne pour l’autonomie énergétique

Publié le 18 déc. 2017 - 10:07

Rilhac-Lastours (375 hab.), en Haute-Vienne, inaugure ce samedi 16 décembre, deux centrales solaires, première étape vers l’autonomie énergétique totale. Rilhac-Lastours, petit village de 375 habitants niché dans le parc naturel régio (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus