Journée mondiale de la biodiversité : des projets et actions en cours du Cerema

Publié par Roche Ceridwen
Un certain nombre de projets et publications du Cerema touchent à la préservation de la biodiversité. A l'occasion de la journée de la biodiversité, focus sur des projets récents menés par le Cerema: sélection des espèces d'arbres, solutions fondées sur la nature, passage des loutres au niveau des infrastructures, contribution au concours capitale française de la biodiversité, gestion différenciée des dépendances routières ...
 

Parmi les activités du Cerema, un certain nombre contribuent à la préservation de la biodiversité. Par exemple, en matière d'infrastructures, ses experts travaillent sur les passages à faune: leur dimensionnement, leur évaluation, leur amélioration. 

Récemment, avec plusieurs partenaires tels que la LPO, l’Etablissement Public Foncier Nord-Pas de Calais, et des constructeurs du BTP, a participé à la rédaction d'un guide pour mieux préserver la biodiversité lors des chantiers.

Le Cerema travaille également sur les études d'impact en amont des projets d'infrastructures de transports, et sur les mesures compensatoires qui doivent être mises en oeuvre dans le cadre de la démarche "éviter, réduire, compenser". Il capitalise les retours d'expérience et diffuse les bonnes pratiques, au moyen de guides et de journées techniques notamment, mais il accompagne également les porteurs de projets en amont de la démarche d'évaluation environnementale.

Un étude sur le passage de la loutre dans les ouvrages routiers

Loutre d'Europe

Loutre d'Europe en Normandie- CC-BY-SA Philippe Capber

Le Cerema a réalisé une étude diagnostic de 30 ouvrages routiers franchissant des cours d'eau, et susceptibles de freiner ou bloquer les déplacements des loutres.

La loutre, espèce à forte valeur patrimoniale, est une espèce actuellement en expansion, notamment sur le territoire de l’ex-Basse-Normandie. Les ouvrages de transparence hydraulique sur les cours d’eau (ponts, buses, ouvrages divers maçonnés...) peuvent constituer des barrières aux déplacements de cette espèce. Les risques sont d’autant plus grands pour la loutre que cette espèce est exigeante et nécessite des aménagements spécifiques.

Dans un tel contexte, la Direction Interdépartementale des Routes Nord-Ouest (DIRNO) qui gère près de 645 kilomètres de route susceptibles d’être à effet barrière a sollicité le Cerema pour réaliser une étude prospective. L’objectif est d’identifier les ouvrages à enjeux pour la loutre, les diagnostiquer et les hiérarchiser afin d’orienter les futures opérations d’aménagement.

L'étude vise à identifier les ouvrages à effet barrière pour l’expansion du domaine vital de la loutre, mener le diagnostic terrain de 30 d’entre eux et hiérarchiser les interventions d’aménagement sur ces ouvrages.

Loutre d'Europe

Loutre d'Europe - CCO

Après un rappel détaillé du statut patrimonial de la loutre, de sa répartition et de ses déplacements, le rapport décrit brièvement les 645 kilomètres de réseau DIRNO susceptibles d’être à effet barrière avant de détailler les 4 phases de l’étude.

La phase 1 de sélection des ouvrages a permis de concentrer le travail de diagnostic sur 31 intersections réseau routier / cours d’eau sur les 155 identifiées par cartographie. La phase 2, préparatoire aux déplacements terrain, a abouti à des fiches d’analyse des ouvrages opérationnelles. Par la suite ce sont 34 ouvrages qui ont été visités et diagnostiqués lors de la phase 3 de terrain. Enfin, les interventions préconisées ont été hiérarchisées selon les critères prioritaires de la DIRNO combinant nature des aménagement et niveau de risque calculé pour la loutre.

Ces préconisations d’aménagement, faites pour 25 ouvrages, se classent en trois catégories :

  • Travaux légers (24%) : raccordements aux berges et au lit par des enrochements ou installation d’un ponton flottant.

  • Travaux moyens (60%): ajout d’une banquette ou d’un encorbellement béton.

  • Aménagements complexes (16%): installation d’une buse sèche ou de banquettes doubles sur plus de 20 m.

  • Les solutions fondées sur la nature: nature4cities

    capture d'écran du site Nature 4 cites

    Lancé en novembre 2016, le programme européen de recherche Nature 4 Citiesest destiné à fournir des outils d'évaluation des services rendus par les solutions d'aménagement en milieu urbain fondées sur la nature, afin de favoriser ensuite leur utilisation.

    Le Cerema est l'un des 28 partenaires, issus de 9 pays européens, qui participent au consortium, en tant qu'organisme de recherche. Il contribue notamment à la conception et la réalisation d'un observatoire des solutions fondées sur la nature, qui permettra d'accéder à de nombreuses données, ou encore à la définition d'indicateurs de performance pour évaluer les réponses aux challenges urbains.

    Dans un premier temps, les travaux ont eu pour objet de définir et recenser ces solutions fondées sur la nature, et d'identifier leur potentiel à travers les travaux menés dans quatre villes pilotes.

    A l'issue du projet en 2020, une plateforme sera mise en ligne, afin de fournir des outils aux décideurs, aux chercheurs, et à la société civile, pour mettre en place et développer des solutions fondées sur la nature (Nature based solutions).

    Nature4Cities

 Lire la suite

Article publié sur Cerema Actualités
Consulter la source


Modéré par : Izadora Alcanfôr

Autres actualités dans "Information"

#9 Entretien avec Marika Frenette sur les stratégies de changement des villes et territoires

Publié le 22 juil. 2019 - 15:40

« Il faut changer notre stratégie, mettre en avant l’invisible même s’il est moins beau, plus ingrats » ne cesse de répéter Marika Frenette de Wigwam. Voici un entretien qui nous amène à repenser notre approche du changement que ce (...)

Réinventons nos cœurs de ville : 19 communes lancent leur appel à projets

Publié le 19 juil. 2019 - 10:50

TERRITOIRES. Suite aux Assises du logement, qui se sont déroulées le 24 juin 2019 au Conseil économique social et environnemental (CESE), où 23 élus étaient venus présenter les sites qu'ils ont retenus pour participer au projet "Réinv (...)

Nature en ville et agriculture urbaine dans les projets d’ÉcoQuartier : retour sur la journée du 26 juin 2019

Publié le 19 juil. 2019 - 09:30

Organisé par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec le Cerema, le séminaire du club régional ÉcoQuartier du 26 juin à Lormont a réuni une cinquantaine de (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus