Journées techniques "Les drones en appui aux territoires" des 12 & 13 novembre 2019

 territoires  résilience
Publié par Roche Ceridwen

Le Cerema et le commissariat général au développement durable (CGDD) ont organisé deux journées autour des usages et des besoins en termes d’emploi du drone pour l’observation des territoires les 12 et 13 novembre 2019 à Champ-sur-Marne. Les agents des administrations centrales et des établissements publics du réseau scientifique et technique du ministère étaient invités. De nombreux cas concrets ont été exposés et complétés par une session dédiée à la réglementation et une seconde consacrée aux collaborations entre écosystèmes privés et publics.

Le Cerema et la direction de la Recherche et de l'innovation (DRI) du commissariat général au développement durable (CGDD) ont organisé les 12 et 13 novembre 2019 des journées dédiées à l’usage des drones en appui aux territoires, au sein du réseau scientifique et technique du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), du ministère de la cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales (MCTRCT) et du ministère chargé des Transports (MT).

L’objectif de ces journées inédites, consistait à rassembler les établissements publics du Réseau scientifique et technique (RST) et les administrations centrales autour de présentations et de débats sur les moyens d'observations par drone, tout en s’appuyant sur des retours d’expériences et des modèles d’emplois et d’usages de ce vecteur. Un comité éditorial (Cerema, CGDD, Enac, DGAC, AFB, Irstea, Iffsttar) a été créé pour organiser ces journées.

Ces journées ont rassemblé un peu plus de 80 participants provenant de 31 structures différentes (administration centrale, établissements publics, services déconcentrés, et ministère de l’intérieur).
 

 

Les journées ont été introduites par le Cerema et le CGDD, et l’accent a été mis sur l’importance des usages et de la donnée. L’auditoire a pu bénéficier de la présentation très inspirante de la direction générale de la gendarmerie nationale, dont la politique d’emploi des drones promeut très largement sa généralisation dans les services.

table ronde et son public

Des sessions de présentations ont permis de faire connaître les sujets très riches et très variés montrant le savoir-faire présent au sein des différents services du ministère :

  • la biodiversité (Irstea, ONF, ONCFS),

  • les risques et la surveillance des territoires (Cerema, INERIS, IFPEN, DGITM/DAM),

  • la cartographie et la recherche (IGN/ENSG et ENAC).

  • Les usages et les besoins d’emploi et retours d’expérience des drones pour l’observation des territoires terrestres et maritimes (Avec la participation de la DGITM/DIT/MARRN et DGITM/DAM, la gendarmerie nationale, la DDT31 et la mission interrégionale pour la coordination de la prévention des
    inondations de l’arc méditerranéen, et animé par l’Enac).

personnes assises - table ronde
  • L’évolution de la réglementation aérienne (DGAC/DSAC), largement impulsée par l’allègement de la réglementation Européenne, maritime (ENSM), ainsi qu’une intervention sur les données, les droits et les obligations (CGDD/DRI),

  • La collaboration entre écosystèmes publics et privés, évoquée sous le prisme du Conseil pour le Drone civil (DGAC/DTA), l’illustration d’un service innovant de livraison de colis par drones aériens (DPD Group), et le retour d’expérience et les perspectives des marchés publics de fourniture et de service de vols par drone (UGAP).
     

L’espace « show room » était consacré à l’exposition de posters, de matériels, et de vidéos afin d’illustrer les interventions. La participation de l’Enac, de l’IFPEN, de l’AFB, de l’ONCFS, du consortium DIDRO et du Cerema ont été très appréciées.

salle avec personnes assises

On constate que ces journées ont remporté un vif succès grâce à la qualité des intervenants, de leur présentations, mais aussi de par l’angle d’attaque très orienté vers l’expression des besoins et la présentation des usages.

Ce volet utilisateur, complété par la place consacrée aux données issues des drones ont permis de montrer que ce vecteur est pertinent lorsqu’il est employé à sa juste place, dans le panel des moyens d’observation des territoires, près du spatial, de l’aérien et des mesures in situ, à titre spécifique ou en complément des précédents. L’expertise qui accompagne la manière avec laquelle les différents services se sont saisis du drone, montre que cet équipement a aujourd’hui toute sa place dans les pratiques du ministère.

exposition de drones sur des tables

Aujourd’hui les collectivités et les services déconcentrés, qui hésitent à franchir le pas pour se doter du drone, sont souvent confrontés aux mêmes questions :

Dois-je acheter un drone ou dois-je faire appel à un prestataire ? Quelle mission puis-je accomplir avec un drone ? Quelles ressources dois-je mobiliser pour acquérir et maintenir un service drone ? Est-ce rentable, est-ce la bonne solution technique ? Que m’impose la réglementation ? Que dois-je faire des données ? Comment m’en servir rapidement ?

L’évolution de la réglementation aérienne et maritime devraient libéraliser l’usage (présentant très peu de risque) de drones (faciles à l’emploi) dans les années à venir. Le Cerema a toute sa place pour être présent auprès de ces services pour les accompagner dans cette réflexion.
 

En conclusion, le CGDD et le Cerema proposent de prolonger la dynamique plébiscitée de ces journées à travers un réseau métier drone ministère, dans lequel le Cerema tiendra un rôle d’animation. Le Cerema est en effet à la convergence entre les usages et la technologie, en appui aux collectivités et aux services déconcentrés dans les territoires.

Article publié sur Cerema Actualités - Lire la suite

Crédit photo : Ronan Taburet - Cerema

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

Copropriétés : le plan de travaux finalement retiré de l’ordonnance

Publié le 09 déc. 2019 - 11:49

L’ordonnance de réforme du droit de la copropriété est parue au Journal Officiel, jeudi 31 octobre. Celle-ci ne prévoit pas l’obligation d’un plan pluriannuel de travaux, pourtant tant attendu. Retour. Devant entrer en vigueur au (...)

Un rapport préconise d’inclure les investisseurs privés dans le financement du logement social

Publié le 09 déc. 2019 - 11:45

Un rapport, rédigé par l’Inspection générale des finances (IGF) et le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) met notamment en avant des mesures visant à inclure les investisseurs privés dans le financem (...)

Bâtiment : le "tout réversible" est-il possible ?

Publié le 09 déc. 2019 - 09:54

DÉBAT. A l'occasion de la restitution de la Bourse de recherche Eiffel, le 3 décembre 2019, l'architecte Patrick Rubin, Bernard Roth de l'Association internationale de développement urbain (Inta) et Olivier de la Roussière de Vinci (...)