Inspirer, accompagner et animer : les lignes directrices de la nouvelle stratégie urbanisme 2018-2022 de l'ADEME

 Ademe  urbanisme durable  stratégie 2018-2022  Transition écologique énergétique  territoire

En 2012, l’ADEME s’est dotée d’une stratégie urbanisme qui a défini ses orientations sur les sujets de la planification urbaine et l’aménagement opérationnel pour la période 2012-2015. Les modes d’action privilégiés sur le terrain ont été la mise à disposition des décideurs publics et privés d’outils d’aide à la décision, tels que l’Approche Environnementale de l’Urbanisme (dispositif AEU2), et l’animation et la montée en compétences des acteurs de l’urbanisme.

Le bilan évaluatif de cette stratégie menée en 2016 a permis de faire le bilan des actions et des moyens consacrés sur la période 2012-2015 et de dégager les principaux points d’inflexion pour cette nouvelle période :

  • Une stratégie autoporteuse dont les orientations explicitent clairement le périmètre d’intervention, le positionnement et la valeur ajoutée différentielle de l’ADEME.
  • Une stratégie résolument portée vers la généralisation, où l’ADEME agit comme facilitateur dans la capitalisation, la valorisation et la montée en compétences.
  • Une stratégie largement co-construite et partagée au sein de l’ADEME et avec ses partenaires, pour contribuer aux orientations stratégiques de l’agence.

Dans ce cadre, le travail de l’ADEME a vocation à animer et fédérer la réflexion sur le développement durable des territoires et des villes, à travers le rôle intégrateur propre à l’urbanisme sur des thèmes clés tels que la planification et l’aménagement urbains, la forme urbaine, les mixités sociale et fonctionnelle, la sobriété énergétique et le développement des énergies renouvelables, la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et l’adaptation au changement climatique, le confort et la santé, via notamment la lutte contre le bruit, la pollution de l’air et la gestion durable des sols et l’économie circulaire.

L’ADEME a signé avec l’Etat en 2016 un nouveau Contrat d’Objectif et de Performance (COP) couvrant la période 2016-2019. Il définit les orientations visant à répondre aux attentes de l’Etat pour amplifier la Transition Ecologique et Energétique (TEE) en accord avec les objectifs de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) : accélérer son déploiement, innover et préparer l’avenir et contribuer à l’expertise collective. 

--> Découvrez la stratégie urbanisme durable de l'ADEME (PDF)

--> Le tweet d'Amandine Crambes, ingénieure urbaniste à l'ADEME

Modéré par : Mathilde Driot

Autres actualités dans "Information"

[Guides et publications] Coût des protections contre les aléas littoraux

Publié le 21 févr. 2020 - 10:57

Cet ouvrage est destiné à comparer les stratégies de protection contre les aléas littoraux sur le long terme et à éclairer le choix concernant les aménagements de protection. Ce guide expose les stratégies envisageables et apporte (...)

RE2020, bois, nucléaire, solaire : les précisions d'Elisabeth Borne sur la PPE

Publié le 21 févr. 2020 - 10:51

FEUILLE DE ROUTE. Auditionnée par la commission des affaires économiques du Sénat ce 18 février 2020, Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, a précisé de nombreux points de la Programmation pluriannuelle de l'énergi (...)

RESILIENCE : Un bâtiment bioclimatique pour la Ferme des Possibles

Publié le 21 févr. 2020 - 10:49

Aider l’insertion professionnelle par une activité de maraîchage et de transformation agricole : c’est l’objectif de la SCIC* Novaedia. Située à Saint-Denis (93), la coopérative s’agrandit, sur un hectare en zone urbaine, pour (...)


Commentaires