#3 HQE Bâtiment Durable se bonifie à La Réunion !

 dossier cities to be  Cities to Be  HQE  label  ville durable

Concrétiser une véritable construction durable, en climat chaud, au-delà des intentions et des ambitions, est désormais facilité grâce à l’adaptation de Juin 2018 du référentiel HQE Bâtiment Durable à La Réunion, exportable sous d’autres latitudes !

 

Pourquoi ?

Les collectivités et maîtres d'ouvrages Réunionnais, conscients de la nécessité de répondre à l'urgence sociale, climatique, énergétique et économique, requièrent des référentiels adaptés et efficaces, ainsi que des outils stratégiques de développement territorial à même de respecter les attendus de leurs partenaires financiers.

Par ailleurs, les concepts de construction durable, portées par des climats tempérés, marginalisent souvent le confort d’été.

Or La Réunion ne dispose pas en 2019, de réglementation thermique, énergétique ou environnementale pour les bâtiments non-résidentiels, laissant les porteurs de projets dépourvus de prescriptions et de contrôle technique. Pourtant, les bâtiments commerciaux, culturels, d’enseignement…sont les premiers grands consommateurs, sans qu’aucun texte ne vienne en contraindre la frugalité, contribuant ainsi à laisser perdurer des épaves thermiques qui n’ont rien à envier à celles de France métropolitaine, alimentés par une énergie très fortement carbonée.

Les projets urbains nécessitent également des référentiels de prescriptions et recommandations sans pouvoir porter la charge des contrôles fins de la conception des bâtiments.

Sans que la certification ne puisse se substituer à une prescription réglementaire, elle vient néanmoins appuyer le processus de fabrication de bâtiments vertueux.

 

Qui ?

Le Crédit Agricole de La Réunion a, dès 2016, souhaité encadrer ses projets et contribuer à générer un outil diffusable.

CERTIVEA en partenariat avec CERQUAL, a ainsi engagé dès fin 2017, l’adaptation du référentiel HQE BATIMENT DURABLE pour les bâtiments tertiaires à la Réunion, avec le soutien de L’ADEME.

Souhaitant que cette adaptation soit concertée avec les experts et acteurs du territoire, en mettant à profit les retours d’expérience locaux, CERTIVEA a confié cette mission de contextualisation au groupement Sicle ab / Le Sommer Environnement, chargé de structurer le travail préliminaire, de coordonner les expertises, de restituer les avis et les propositions d’adaptation.

 

Comment ?

Au terme de groupes de travail d’experts et d’acteurs territoriaux, maîtres d’ouvrage, bureaux d’études, contrôleurs techniques, architectes notamment, la certification accompagne depuis Juin 2018, les maîtres d’ouvrages soucieux de structurer leur démarche, de traduire leurs ambitions en objectifs et exigences clairs, pour leurs partenaires et maîtrises d’œuvre.

C’est ainsi que dès la parution du référentiel Réunion, Icade et Ocidim ont souhaité amorcer la certification d’opérations en cours.

 

Quoi ?

L’adaptation au climat a évidemment été déterminante avec un impact notable sur le thème du confort thermique : Protection solaire, humidité, vitesse d’air comme partie intégrante du confort – simulations thermiques dynamiques pour différents modes de fonctionnement : en passif pour consolider la performance de l’enveloppe ; en intégrant les scénarios de froid pour caractériser le mode d’usage du bâtiment.

La ventilation naturelle mobilisant les ouvrants, réinterroge également l’acoustique, en privilégiant le choix de l’usager.

La luminosité ambiante, l’énergie, la biodiversité, la santé, les déchets, les services et bien sûr le changement climatique ont enfin été contextualisés.

Fabriquer des bâtiments réversibles, de grands parasols au milieu d’un jardin de fraîcheur

 

Pour aller plus loin…. Pourquoi ?

 

Structurer et mutualiser les pratiques :

Quand, au plan national, la Certification HQE Bâtiment Durable, le label E+C-, les référentiels… se construisent pour le territoire métropolitain, les territoires ultramarins doivent pallier le vide.

La certification permet donc à la fois de traduire une ambition urbaine, programmatique, un objectif clair et des exigences détaillées, un suivi rigoureux, des missions encadrées pour chaque intervenant et des revues de projet constructives grâce aux audits tierce partie, tout en structurant les modalités de management.

En effet, les outils « locaux » ont montré leurs limites : difficulté à porter leur évolution annuelle, tant pour légitimer son porteur que financièrement ou techniquement, essoufflement des expertises locales, imprécision de la portée des outils, absence de cadre de contrôle, ou encore soutien très ciblé de projets très ambitieux mais peu extrapolables.

Depuis les années 90, La Réunion s'est en effet dotée de multiples guides et outils, témoignant du besoin mais ne parvenant pas à encadrer la plupart des constructions : sous l'égide de la DEAL, le guide Perene amorcé en 2003, est diffusé en 2005 puis mis à jour en 2009. Ecodom, Climadom, Batipéï, Opticlim… perdurent également. La démarche PREBAT de l'ADEME a accompagné plusieurs bâtiments pilotes Réunionnais ciblés, et produit un nouveau guide en 2016. Un addendum DROM COM HQE a également vu le jour en 2013. Un paysage foisonnant mais finalement peu structurant au regard du dynamisme du secteur.

 

Réduire la dépendance aux énergies fossiles :

La Réunion, comme nombre de territoires densément peuplés, en croissance démographique soutenue, renforcé par l’insularité, importe une grande part d’énergies fossiles.

Si les énergies renouvelables poursuivent un développement intense avec le solaire thermique et photovoltaïque, que la ressource hydraulique est déjà largement valorisée, la croissance démographique et celle des besoins individuels nous conduit à renforcer notre dépendance énergétique.

 

Article et photo Isabelle Claudepierre

 
L'AGENDA :

Retrouvez Isabelle Claudepierre lors de Cities to Be pour l’atelier "La démarche HQE, ça marche même dans les climats chauds" le jeudi 12 septembre à 12h15


Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

De la vie dans les sols urbains : les lombriciens au service de la nature en ville.

Publié le 23 oct. 2019 - 10:33

Le rôle fondamental de la biodiversité du sol est pour l’heure peu pris en compte dans la conception et la réalisation de villes durables. Les connaissances sur la biodiversité des sols urbains sont en effet relativement peu nombreuse (...)

Décret tertiaire, accessibilité, CEE … Découvrez ce qui a changé au 1er octobre 2019

Publié le 23 oct. 2019 - 10:18

Avec l’arrivée de l’automne, plusieurs réglementations entrent en vigueur au 1er octobre 2019. On vous dit tout. Entrée en vigueur du décret tertiaire Publié le 25 juillet 2019, le décret tertiaire entre officiellement en vigueur au (...)

Un thermokit pour évaluer la performance de son logement

Publié le 23 oct. 2019 - 09:19

Le Thermokit permet de visualiser les fuites de chaleur (« ponts thermiques ») de votre habitation grâce à la caméra thermique. Avec les autres instruments de mesure du thermokit, vous pourrez aussi – mesurer les consommations de (...)