#GBCS Awards 2016 : les mentions spéciales City

C’est la première édition du concours Green City Solutions Awards, destiné à promouvoir des quartiers innovants et durables. Mobilité, environnement, cohésion social et habitat durable ont été les maîtres mots des candidats de 2016.

Trois éco-quartiers ont respectivement remporté les prix de Smart City, Grand Prix Ville Durable et Coup de cœur des internautes. Face à la qualité des études de cas en compétition, les jurés ont décidé d’octroyer des mentions spéciales à certains candidats.



Prix Smart City :

2ème prix : Smart City Pamplona

Pamplona, Espagne

C’est un éco-quartier espagnol, situé à Pamplona, qui a attiré l’attention du jury thématique lors des délibérations, notamment pour son approche managériale sur l’implantation d’outils technologiques à destination des citoyens. La mise en place d’une méthodologie bien définie a permis l’évaluation de l’efficacité des systèmes implémentés. Les outils rendent l’usage plus facile pour les citoyens et leur permettent d’avoir une visibilité concrète de leurs habitudes de consommation. Une application web permet ainsi d’informer les citoyens sur divers sujets associés à l’éco-quartier. D’autres systèmes, plus centrés sur le management des infrastructures, ont également été implémentés, comme pour la gestion de la lumière ou les cartes citoyens. Le quartier s’articule par ailleurs sur des sujets associés à la mobilité, avec la gestion du parking, la promotion des véhicules électriques et du vélo, ou le climat et l’énergie, avec la volonté d’implanter des indicateurs pour les citoyens.

3ème prix : Smartseille, éco-quartier Allar

Marseille, France

L’éco-quartier Allar se présente comme un démonstrateur opérationnel de l’approche Bosphore initiée par Eiffage. Il applique le développement urbain en prenant en compte l’ensemble des composants de l’écosystème, à savoir l’énergie, la construction, les mobilités, les usages et les services écologiques, tout en plaçant l’Homme au cœur de la conception. Smartseille, en ce sens, est un incubateur de solutions innovantes qui doivent servir d’exemples pour d’autres structures similaires à l’avenir. Côté consommations d’énergie, l’usager pourra voir de façon concrète l’évolution de ses habitudes et les adapter en conséquence, notamment grâce à un coaching énergétique. L’éco-quartier met également à disposition des vélos et des véhicules électriques pour faciliter la mobilité responsable des occupants. Enfin, Smartseille se présente comme une véritable ville numérique, qui propose à ses habitants un bouquet Wifi et un intranet, vecteur de lien social et source d’informations sur l’éco-quartier et les règles de vie.

Grand Prix Ville durable :

2ème prix : Cité Tafilelt Tajdite

Ghardaïa, Algérie

La Cité Tafilelt Tajdite a été perçu par le jury thématique comme un exemple à suivre et à répliquer en Algérie. Cet éco-quartier de 870 logements combine les approches sociale, urbanistique et écologique tout en préservant le patrimoine d’un site classé par l’UNESCO et l’écosystème fragile des oasis. De nombreuses solutions y sont intégrées pour faire de cet espace un lieu de vie convivial et écoresponsable. Concernant la mobilité, des transports collaboratifs ont été mis en place. Une station de récupération des eaux usées naturelles a été installée pour l’arrosage des vergers. D’autre part, l’éco-quartier intègre un système de valorisation et de recyclage des déchets, ainsi que la récupération du bois de palmier pour les travaux de menuiserie. Dans la conception, le maître d’œuvre a utilisé des matériaux bas carbone.

Coup de cœur des internautes City :

 

2ème prix : Taghazout Bay 

Taghazout, Maroc

Taghazout s’inscrit dans une volonté de déploiement de l’éco-tourisme au Maroc, en couplant activités sportives, infrastructures résidentielles et touristiques. Le plan Azur prévoit la construction de six stations balnéaires dans le royaume du Maroc. Connu pour être un véritable spot de surf, Taghazout Bay comprend de nombreux équipements à destination des touristes, une coopérative d’Arganier, un beach club, des équipements publics.

Le projet, certfié, HQE Aménagement à l’international, respecte entièrement l’idée d’une culture locale incorporée, en intégrant les populations environnantes dans l’ensemble du projet.

 


3ème prix :
Smartseille, éco-quartier Allar

L’éco-quartier marseillais s’est également vu accorder une mention par les internautes, qui ont vu dans cette Ecocité un véritable potentiel d’aménagement urbain et de démonstrateur pour les mutations de la ville. 

Télécharger le communiqué de presse et la brochure des gagnants et partenaires Awards 2016.


Modéré par : Véronique Pappe

Autres actualités dans "Information"

#19 - Quel(s) modèle(s) pour la datacité ?

Publié le 17 juin 2019 - 13:02

La disponibilité de données et leur utilisation, par les citoyens, les acteurs publics et privés ouvrent des perspectives pour le développement durable et les innovations. Mais l’information considérée comme bien commun au service (...)

#18 - Datafoncier : les données foncières au service des territoires

Publié le 17 juin 2019 - 12:32

Depuis 2009, le Cerema retraite et enrichit les données foncières au service des acteurs publics, et les accompagne dans leurs usages via un réseau d’experts multi-thématiques. Consommation d’espace, mobilisation du foncier pour le (...)

"On doit encourager la revitalisation du bâti existant" (E.Philippe)

Publié le 17 juin 2019 - 10:21

REVITALISER. En clôturant le Congrès annuel de l'association Villes de France, le Premier ministre a assuré vouloir "mettre le paquet" sur la revitalisation des villes moyennes et de leurs centre-villes en encourageant la rénovation (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus