Expérimentation du label effinergie Patrimoine

 patrimoine  label

Le Collectif effinergie profite de l'édition 2019 du salon BePOSITIVE pour lancer l’expérimentation du label effinergie Patrimoine dont l’objectif majeur est de réconcilier préservation du patrimoine et réhabilitation énergétique.

Le label s’adresse aux édifices protégés Monuments historiques (inscrits ou classés) mais également à tous les autres bâtiments présentant un caractère patrimonial (jugé par un expert du domaine suivant une grille de critères).
Les bâtiments entrant dans la démarche devront à la fois justifier de performances énergétiques (sur la base du label BBC effinergie rénovation) et de la préservation et/ou mise en valeur du patrimoine bâti.
L’évaluation des projets se fera en plusieurs phases, intégrant une validation par une commission d’acteurs de l’énergie et d’experts en architecture et patrimoine.

  

Pour en savoir plus : 

 

Article publié sur Effinergie
Consulter la source

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

Photovoltaïque : Elisabeth Borne relève le seuil pour les appels d'offres

Publié le 25 févr. 2020 - 10:15

En visite sur le Salon de l'agriculture ce 23 février 2020, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a annoncé le relèvement du seuil de capacité pour les appels d'offres d'installations photovoltaïques. Elle a égalemen (...)

Appel à candidature : Grand Prix Essec de la Ville solidaire et de l'immobilier responsable

Publié le 25 févr. 2020 - 10:11

En pleine crise économique, sociale et sociétale du logement, qui concerne tout un chacun, une grande école de management va à la rencontre des acteurs de l’innovation sociale et solidaire en vue de faire émerger et connaître des proj (...)

Village olympique : la gestion des déblais, levier du bas carbone

Publié le 25 févr. 2020 - 10:04

Pour livrer un morceau de ville bas carbone en 2024, l'agence Dominique Perrault Architecture, coordinatrice de la Zac du Village Olympique, a actionné plusieurs leviers, dont celui des déblais, explique Louis Henaux, directeur de (...)


Commentaires