Déblais du Grand Paris Express : de la terre aux airs

A la suite de l'appel à projets organisé conjointement, fin mars, par la Société du Grand Paris (SGP) et l'Ademe Ile-de-France, six projets innovants ont été sélectionnés pour optimiser la gestion des déblais issus des chantiers du Grand Paris Express. Une septième solution s'est distinguée, dénommée "1er km à câble". Le "coup de coeur" de la SGP et de l'Ademe.

 « C’est une solution peu banale », aux dires de son concepteur, l’architecte Jean-Robert Mazaud. Pour acheminer les déblais issus des chantiers du Grand Paris Express (GPE) jusqu’à des plateformes de stockage multimodales ou des filières de valorisation, la solution préconisée par ce dernier consiste à mettre en place un téléphérique urbain. « Pour éviter les norias de camions, qui nuisent aussi bien à la circulation automobile qu’à la tranquillité des riverains, il est nécessaire de mettre au point une alternative la plus automatisée possible, au moins concernant le premier kilomètre du transport », indique Jean-Robert Mazaud. Portée par le cabinet d’architecture S’Pace, Vinci Construction France et Veolia, cette solution originale de convoyage des matériaux par les airs, dénommée « 1er km à câble », présente en outre l’avantage d’être « transparent » vis-à-vis du contexte urbain. 

Lire la suite de l'article sur Le Moniteur.fr
Consulter la source


Modéré par : Julien MARQUES

Autres actualités dans "Information"

D.G Business Development et le projet “autonomy” s’intègrent dans la vision globale de l'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 11:12

L’économie circulaire apparaît comme un modèle de mise en œuvre de la notion de développement durable dans un contexte de mutation économique dans un monde en totale métamorphose.  Devant les urgences d’une réflexion et les demandes (...)

Noé, la première plateforme physique d'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 10:35

La plateforme Noé à Bordeaux (Gironde) est un outil très innovant et complet de services mutualisés inter-chantiers, permettant d'adapter les modes d'organisations actuels aux contraintes de la construction de la ville dans la ville (...)

Le combat d’un village de Haute-Vienne pour l’autonomie énergétique

Publié le 18 déc. 2017 - 10:07

Rilhac-Lastours (375 hab.), en Haute-Vienne, inaugure ce samedi 16 décembre, deux centrales solaires, première étape vers l’autonomie énergétique totale. Rilhac-Lastours, petit village de 375 habitants niché dans le parc naturel régio (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus