De la profusion des données dans le bâtiment à une utilisation optimisée

 Iot  big data  objets connectés  bâtiment  smart building  EcoStruxure Building  GTB

1,7 milliards d’appareils connectés dans le monde en 2014 ; 5,5 milliards dès 2020. On assiste à une explosion de l’Internet des Objets (IoT) et le bâtiment n’échappe pas à la tendance. L’intégration de l’IoT est même une évolution nécessaire quand l’on sait que 80 % de la population mondiale vivra dans les villes en 2040.

Les smart buildings – les bâtiments connectés – produisent d’importantes quantités de données, qui ne sont pas assez bien exploitées aujourd’hui pour apporter de la valeur à la fois à l’exploitant et à l’utilisateur final. La conception des bâtiments n’est en effet pas toujours optimisée, avec des dizaines de protocoles de communication différents, des centaines de plateformes IoT reliant les objets connectés, les applications de l’immobilier et le cloud. Difficile, dans ces conditions, de faire parler d’une même voix tous ces systèmes dans le bâtiment.

Exploitez le plein potentiel de votre bâtiment !

Ce brouhaha des données et ce manque d’interopérabilité entre les systèmes ont des conséquences, notamment des frais d’immobilisation, d’exploitation et de maintenance, qui ne représentent pas moins de 75 % des coûts du cycle de vie du bâtiment. Surtout, ils empêchent les exploitants et les utilisateurs de tirer le plein potentiel de leur immeuble de bureaux. Pourtant des solutions existent, comme la plateforme EcoStruxure Building, conçue pour relier les capteurs IoT et les applications de l’immobilier au cloud, de manière ouverte, intelligente et interopérable. Les résultats obtenus dans des bâtiments équipés avec EcoStruxure Building parlent d’eux-mêmes :

  • jusqu’à 30 % de gain d’efficacité opérationnelle et énergétique
  • confort optimisé
  • 33 % de plaintes des occupants en moins
  • 80 % des problèmes résolus à distance
  • un gain d’espace jusqu’à 15 %

EcoStruxure Building : une aide à la décision

Appliquées aux immeubles de bureaux connectés, les dernières innovations EcoStruxure Building permettent de connecter ensemble toute l’intelligence du bâtiment : la Gestion Technique des Bâtiments GTB, la supervision, le contrôle d’accès, le système de Chauffage-Ventilation-Climatisation CVC… Schneider Electric construit ainsi un véritable système de gestion des données à l’aide d’architectures entièrement IP. Celles-ci ont été conçues pour que l’intégration de l’ensemble des systèmes de contrôle-commande, comme ceux des dispositifs de sûreté ou de GTB, soit intuitive et facile. Avec cette plateforme, les intégrateurs, en particulier nos partenaires EcoXperts, pourront exploiter simplement les « smart connectors », destinés à communiquer avec des outils tiers, comme des stations météo par exemple, à l’aide de protocoles d’interface informatique (le web-service). Par ailleurs, la plateforme EcoStruxure présente une organisation commune applicable à tous les bâtiments : l’opportunité de l’utiliser partout dans le monde et d’offrir la même expérience à tous les occupants, de New-York à Bengalore.

La communication facile

La plateforme EcoStruxure fondée sur site ou sur le Cloud est ouverte, flexible et permet de visualiser les données dans une interface conviviale et ergonomique. Une belle opportunité de collaborer avec des start-ups innovantes qui peuvent avoir besoin des données pour apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs des bâtiments. Plus globalement, la plateforme EcoStruxure permet aux utilisateurs d’agréger des données facilement, même lorsqu’elles proviennent de systèmes de contrôle-commande très divers. Cela, à grande échelle. Grâce à l’architecture et à l’organisation d’EcoStruxure, les données sont aisément accessibles. Elles peuvent être analysées, traitées, exploitées, pour aider les utilisateurs à tirer le meilleur parti de leurs bâtiments.

Attrait, efficacité, durabilité, simplicité

En synthèse, EcoStruxure Building offre aux bâtiments :

  • Plus d’attrait – Grâce à la plateforme, les bâtiments deviennent des lieux où il fait bon vivre et travailler, avec un environnement confortable pour les occupants.
  • Plus d’efficacité – Stimulé par la connectivité, les grandes données et les analyses, les bâtiments deviennent plus efficaces pour les utilisateurs et leur permettent de gagner du temps et de la productivité.
  • Plus de durabilité – En optimisant l’efficacité énergétique, la plateforme transforme les immeubles de bureaux en bâtiments durables, dont l’empreinte carbone est limitée.
  • Plus de simplicité – Enfin, EcoStruxure Building contribue à créer des bâtiments plus simples – plus faciles, plus rapides et moins coûteux à installer. Des atouts qui apportent de la valeur à l’ensemble de la filière.

Vers une transformation de la gestion technique des bâtiments : découvrez les dernières innovations pour bâtiments connectés.

L’article De la profusion des données dans le bâtiment à une utilisation optimisée est apparu en premier sur Le blog de Schneider Electric France

Article publié sur Blog Schneider Electric
Consulter la source

Modéré par : Nadège Rigaudeau

Autres actualités dans "Information"

[Guides et publications] Coût des protections contre les aléas littoraux

Publié le 21 févr. 2020 - 10:57

Cet ouvrage est destiné à comparer les stratégies de protection contre les aléas littoraux sur le long terme et à éclairer le choix concernant les aménagements de protection. Ce guide expose les stratégies envisageables et apporte (...)

RE2020, bois, nucléaire, solaire : les précisions d'Elisabeth Borne sur la PPE

Publié le 21 févr. 2020 - 10:51

FEUILLE DE ROUTE. Auditionnée par la commission des affaires économiques du Sénat ce 18 février 2020, Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, a précisé de nombreux points de la Programmation pluriannuelle de l'énergi (...)

RESILIENCE : Un bâtiment bioclimatique pour la Ferme des Possibles

Publié le 21 févr. 2020 - 10:49

Aider l’insertion professionnelle par une activité de maraîchage et de transformation agricole : c’est l’objectif de la SCIC* Novaedia. Située à Saint-Denis (93), la coopérative s’agrandit, sur un hectare en zone urbaine, pour (...)


Commentaires