CUBE 2020 et CUBE.S : l’humain au cœur des économies d’énergie

Depuis 2013, l’Institut français pour la performance des bâtiments organise le concours d’économies d’énergie CUBE 2020 pour tout le tertiaire public et privé (bureaux, universités, commerces, hôpitaux, bâtiments semi-industriels, etc). Le principe du concours est simple mais très mobilisateur : un an de compétition entre les bâtiments pour faire le plus d’économies possibles en mobilisant le pilotage des installations techniques et les occupants. Il s’agit donc d’une action coup de poing d’un an où il y a peu d’investissements financiers et pas de travaux lourds, mais surtout un engagement des occupants, une collaboration humaine, des écogestes et l’application de nouvelles idées. Les participants ont accès à une boite d’outils de mobilisation/communication et sont en mesure de suivre leurs progrès mensuellement : les économies d'énergie et la réduction des émissions de CO2 sont scientifiquement mesurées à partir d’un indice de référence établi au début du projet.

Les économies d’énergie vont de 10 à 25% en seulement un an, la moyenne étant de 12%. Depuis la première édition du concours il y a 5 ans, plus de 670 bâtiments ont pris part à l’aventure, ce qui équivaut à 5,3 millions de m2 ayant économisé un total de 85 millions de kWh.

Les apprentissages de CUBE 2020 ne portent pas seulement sur les économies réelles d’énergie et de CO2 – essentielles pour tenir nos objectifs climatiques – mais aussi sur les impacts sur les personnes et organisations. Les actions initiées pendant l’année de concours prennent racines dans la culture des organisations et contribuent ainsi à éviter « l’effet rebond ». CUBE crée des « organisations leaders » dans leur secteur d’activité ou sur leur territoire, le concours étant finalement pour beaucoup une porte d’entrée ou un vrai « rite de passage » vers l’efficacité énergétique ou vers le monde plus global du développement durable (on commence par l’énergie et l’année suivante on traite les déchets aussi, par exemple). 

Cérémonie CUBE 2020 avec Nicolas Hulot

Réception des lauréats du concours CUBE 2020 par l’ancien Ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot. Photo Patrice Maurein.

En effet, ces aspects ont été confirmés par l’étude sociologique SOCIOCUBE qui a conclu qu’« en s’engageant dans ce concours, les organisations mettent en cohérence leur action avec une démarche de développement durable ; les collaborateurs qui participent le font en accord avec leurs valeurs personnelles et en fonction d’engagements dans le travail, de type sens au travail, reconnaissance sociale et hiérarchique, engagement collectif ». Par ailleurs, avec pas moins de 320 milles personnes directement associées au concours, des répercussions durables sur les pratiques quotidiennes en entreprises ou dans la sphère privée sont potentiellement massives.

Travailler avec les générations futures

Depuis la rentrée de 2018, l’IFPEB proposent avec le CEREMA une adaptation du concours CUBE 2020 aux établissements scolaires. Soutenu par les Ministères de l’Education et de la Transition écologique et solidaire, le Challenge Climat Usage Bâtiments d’Enseignement Scolaire prend en compte les spécificités des bâtiments d’enseignement et leurs usages, en créant un environnement favorable à l’évolution des comportements.

Des collectivités pionnières et des établissements scolaires ayant participé aux dernières éditions de CUBE 2020 ont souhaité aménager le concept à la réalité du quotidien scolaire avec une boîte à outils spécifique pour l’environnement de l’éducation et adaptée au calendrier scolaire. Le challenge permet de créer une dynamique de coopération et de retrouver le lien entre les collectivités locales, les établissements scolaires et les différentes parties prenantes (direction du patrimoine, services techniques, corps enseignants, élèves, parents, citoyens).

Dans le même temps, le programme a vocation à démultiplier l’éducation aux économies d’énergie auprès des publics scolaires, par la réalisation du lien pédagogique avec les élèves et l'implication des différents occupants des bâtiments. Un volet éducation est bien sûr à l’ordre du jour et en parfaite synergie avec les programmes pédagogiques déjà existants sur le développement durable, mais aussi avec des projets interdisciplinaires et des actions concrètes mises en place dans l’établissement.

Vous pouvez consulter les témoignages complets du Département des Yvelines qui a participé en 2017 avec 11 collèges et s’engage aujourd’hui sur CUBE.S avec 28 établissements, ainsi que ceux de :

La ville d’Angers qui a participé avec trois écoles et a mené un travail de sensibilisation des enfants tout en réalisant de vraies économies sur leurs établissements. Les enfants ont ensuite activement participé à rapporter chez eux cette culture de l’économie d’énergie, avec une implication très positive des familles.

La Région Bretagne avec le Lycée Freyssinet de Saint-Brieuc qui a fait 16,5% d'économies d’énergie en un an. La Région Bretagne témoigne des actions mises en place pour impliquer les usagers dans le projet et le piloter, en identifiant les freins à lever afin d’améliorer les usages du bâtiment.

Informations pratiques sur CUBE.S : 

Inscriptions ouvertes jusqu’au 31 décembre 2018 sur le site www.cube-s.org

Peuvent être à l’origine de l’inscription les collectivités locales, les établissements, les réseaux d’établissements, etc. Le challenge est ouvert à tout établissement scolaire (écoles, collèges, lycées…).


Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Bâtiment : une vision en temps réel pour prendre les bonnes décisions

Publié le 20 mai 2019 - 15:20

Grâce aux nouvelles technologies liées à l’IoT (Internet of Things) et aux GTB nouvelle génération (gestion technique de bâtiment), nous avons aujourd’hui la capacité d’avoir des informations en temps réel sur les parcs immobiliers (...)

Les préfets ont jusqu’à fin juillet 2019 pour réviser les contrats de ville

Publié le 20 mai 2019 - 11:34

Dans le but de respecter la feuille de route du gouvernement, la loi de finances pour 2019 a prolongé la durée des contrats de ville jusqu’en 2020. Edouard Philippe, le Premier ministre, a donc demandé aux préfets d’entamer, au plus (...)

Les cimentiers bûchent sur l'économie circulaire

Publié le 20 mai 2019 - 10:02

INNOVATION. A l'occasion du quatrième Workshop du CementLab, industriels et jeunes ont présenté des projets visant à implanter l'économie circulaire dans le cycle de vie des bâtiments. Lancé en janvier 2018 par l'Industrie cimentière (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus