COP25 : Le niveau d'ambition en matière d'énergies renouvelables dans les CDN doit doubler d'ici 2030

 COP25  énergies renouvelables  CDN  IRENA
Publié par @ Mediaterre

Un nouveau rapport de l'IRENA appelle les décideurs politiques à élargir les CDN par le biais des énergies renouvelables et à remporter la lutte contre le réchauffement climatique.

Madrid, Espagne, 6 décembre 2019 – Dans un nouveau rapport de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) qui sera publié lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) à Madrid, les pays sont exhortés à relever sensiblement leurs ambitions en matière d'énergies renouvelables et à adopter des objectifs pour transformer le système énergétique mondial lors de la prochaine série de contributions déterminées au niveau national (CDN). Le rapport montrera que les ambitions en matière d'énergies renouvelables au sein des CDN devraient plus que doubler d'ici 2030 pour mettre le monde en conformité avec les objectifs de l'Accord de Paris, en atteignant d'ici là 7,7 térawatts (TW) de capacité installée mondiale à moindre coût. Les engagements pris aujourd'hui dans ce domaine dans le cadre des CDN ne sont pas à la hauteur, car ils s’élèvent à seulement 3,2 TW.

 Le rapport intitulé « NDCs in 2020 : Advancing Renewables in the Power Sector and Beyond » (Les CDN en 2020 : faire progresser les énergies renouvelables dans le secteur de l'électricité et au-delà) sera présenté le 11 décembre 2019 lors de l'événement parallèle officiel organisé par l'IRENA sur le renforcement des CDN et le relèvement des ambitions. Le rapport établira qu'avec plus de 2,3 TW de capacité renouvelable installée aujourd'hui, près de la moitié de la capacité supplémentaire d'énergies renouvelables prévue par les CDN actuels a déjà été installée. L'analyse soulignera également qu'il est possible d'accroître les ambitions en matière d'énergies renouvelables d'une manière rentable et avec des avantages socio-économiques considérables dans le monde entier.

« Il est absolument nécessaire de relever les objectifs en matière d'énergies renouvelables », a déclaré Francesco La Camera, directeur général de l'IRENA. « On peut faire beaucoup plus. Les décideurs politiques doivent saisir cette occasion unique afin d'intensifier l'action en matière de climat en relevant les ambitions en matière d’énergies renouvelables, qui constituent la seule solution immédiate pour répondre à la demande croissante d'énergie tout en décarbonisant l'économie et en renforçant la résilience ».

« Les énergies renouvelables sont bonnes pour la croissance, pour la création d'emplois et offrent d'importants avantages sociaux. Grâce aux énergies renouvelables, nous pouvons également élargir l'accès à l'énergie et contribuer à éradiquer la pauvreté énergétique conformément à l'Agenda 2030 pour le développement durable des Nations-Unies. L'IRENA va promouvoir l'échange de connaissances, renforcer les partenariats et travailler avec toutes les parties prenantes pour catalyser l'action sur le terrain. Nous nous engageons avec les pays et les régions du monde entier pour faciliter la mise en œuvre de projets liés aux énergies renouvelables et relever leurs ambitions ».

Les CDN doivent devenir une force motrice pour une transformation accélérée de l'énergie mondiale. Les promesses actuelles ne reflètent ni la croissance rapide de la dernière décennie ni les tendances actuelles du marché des énergies renouvelables. Grâce à une ambition plus élevée en la matière, les CDN pourraient servir à faire progresser de nombreux objectifs concernant le climat et le développement.

Source : Communiqué de presse IRENA, Agence internationale pour les énergies renouvelables - 6/12/19

 

Article publié sur Mediaterre - Energie
Consulter la source

Modéré par : Alexia ROBIN

Autres actualités dans "Information"

[Dossier Quartiers Bas Carbone] #12 Le réseau d’échange de chaleur et de froid de Paris-Saclay : un modèle innovant au service de la transition énergétique

Publié le 24 janv. 2020 - 12:30

Paris-Saclay rassemble un écosystème d’innovation sans équivalent en Europe. 15 % de la recherche nationale s’y concentrent et représentent 40 % des emplois, publics comme privés, de la recherche d’Ile-de-France. La richesse de cet (...)

négaWatt dénonce les arbitrages "idéologiques" de la RE2020

Publié le 24 janv. 2020 - 10:35

CRITIQUE. Les débats autour de la réglementation environnementale 2020 ne risquent pas de s'arrêter de sitôt. L'association négaWatt vient de revenir à la charge, accusant le texte tel qu'envisagé de "faire une croix sur les bâtiments (...)

Ouvrages olympiques et paralympiques Paris 2024 : bâtir la ville européenne de demain

Publié le 24 janv. 2020 - 10:29

La Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) est l’établissement public chargé de financer, superviser et livrer les ouvrages et opérations d’aménagement nécessaires aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. (...)


Commentaires