Construction21 lance un défi aux développeurs du monde entier

Construction21, en partenariat avec le CIRIDD et l’Ecole des Mines de Saint Etienne, lance un challenge dans le cadre du programme Unite Ideas des Nations Unies. L’objectif ? Réaliser sa transformation vers une plateforme encore plus adaptée à ses utilisateurs et à leurs usages. Christian Brodhag, Président de Construction21 France, explique les tenants et les aboutissants de ce « challenge ».

En quoi consiste le programme Unite Ideas des Nations Unies ?

Christian Brodhag : En 2015, les Nations Unies ont décidé de lancer, à l’initiative du Bureau de l’informatique et des communications, un concours pour faire appel aux énergies et à la créativité des informaticiens dits « open source » (https://ideas.unite.un.org). Ils constituent une communauté mondiale, capable de résoudre nombre de défis d’intérêt public, comme ceux de l’ONU, grâce à des solutions logicielles libres. Chaque année, une nouvelle série de challenges est lancée et les développeurs y répondent, en groupements ou séparément. 

Logo Unite IdeasQuel est le lien entre Unite Ideas et le développement durable ?

C.B. : L’un des grands chantiers de l’ONU porte sur la facilitation technologique autour des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ou comment mettre la science, la technologie et l’innovation (STI) au service de ces objectifs (https://sustainabledevelopment.un.org/TFM/).  Une coordination politique entre les Etats a été mise en place à travers un Forum annuel et une coordination entre agences de l’ONU et leurs systèmes d’information – il en existe plus de vingt différents aujourd’hui. Mais pour déclencher et entretenir une mobilisation à l’échelle internationale et le partage des connaissances, l’ONU envisage de développer une plateforme en ligne.

Construction21 se positionne comme l’une des plateformes opérationnelles répondant à l’ODD11 « Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables », et souhaite s’interfacer avec la future plateforme en ligne des Nations Unies. De ce point de vue, l’ONU est très intéressée à voir Construction21 - un réseau à la fois local et global, avec une interface multilingue - participer au challenge Unite Ideas. La plateforme Open Source qui sera développée pourra ainsi être utilisée pour d’autres ODD.

Quel type de défi Construction21 lance-t-il aux développeurs ?

C.B. : Nous proposons aux développeurs de participer à la prochaine évolution de Construction21 en travaillant à une nouvelle architecture des données. Il s’agit d’introduire plus de souplesse, pour que la plateforme s’adapte toujours plus aux besoins et aux usages de ses utilisateurs.

Le web d’aujourd’hui n’est plus celui de 2010, date de la création du premier prototype de Construction21. Depuis lors, les réseaux sociaux ont évolué à vitesse grand V. Construction21 s’est adapté, propose toujours de nouvelles fonctionnalités, mais nous pensons qu’il est temps pour une mutation plus radicale qui anticipe également sur les évolutions futures.

En travaillant sur l’architecture de la donnée sur Construction21, les équipes candidates devront proposer un prototype d’interface unique et personnalisée à l’utilisateur qui y trouvera directement l’information qui l’intéresse selon les paramètres qu’il aura mis en place. Les développeurs devront également livrer une nouvelle version unifiée et plus souple de la base de données bâtiment.

Les lauréats de ce challenge seront sélectionnés pour travailler avec Construction21, le CIRIDD et l’Ecole des Mines de Saint Etienne, au développement de la nouvelle version de Construction21.

Qu’est-ce que vous entendez par interface unique et personnalisée ?

C.B. : Imaginez un Construction21 qui vous livre seulement les informations qui vous intéressent en fonction de vos préférences. Une interface qui affiche pour vous des articles, des études de cas ou des contenus de communautés issus des pays que vous suivez. Un professionnel français intéressé par le sujet de la biodiversité et qui suit les plateformes belge, française, luxembourgeoise, marocaine et internationale, trouvera tous les articles du moment sur le sujet en un seul et même endroit plutôt que de passer d’une plateforme à l’autre.

En créant cette interface unique et personnalisée, nous souhaitons introduire plus de communication et d’information transfrontalière et davantage aider les professionnels de différents pays à s’inspirer les uns les autres.

D’où un remaniement de la base de données bâtiment ?

C.B. : Tout à fait. Cette base de données est une mine d’informations sur les bonnes pratiques et les innovations mises en œuvre dans les bâtiments : en France, en Belgique, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Chine, au Luxembourg, au Maroc, en Algérie, en Roumanie, en Lituanie et bien au-delà. Sa version future doit permettre aux utilisateurs de voyager d’un pays à l’autre pour en tirer des idées et les appliquer chez eux, d’interroger leurs modèles locaux et les encourager eux aussi à partager leurs expériences.

Nous voulons aussi qu’ils puissent afficher les études de cas par rapport aux solutions mises en œuvre et faciliter la comparaison entre réalisations de pays différents. Ce remaniement est par ailleurs destiné à être décliné sur les deux autres bases de données de Construction21 : quartiers et infrastructures.

Quel est le calendrier pour ce challenge ?

C.B. : Le défi a été lancé le 30 janvier et les équipes doivent se constituer pendant le mois de février pour commencer leurs développements à la fin du mois. Ils ont jusqu’à début mai pour livrer leurs travaux qui seront jugés par un jury auquel participeront les Nations Unies, Construction21, le CIRIDD et l’Ecole des Mines de Saint Etienne. Nous annoncerons les vainqueurs en juin au siège de l’ONU à New York lors du forum STI. C’est avec eux que la nouvelle plateforme sera développée. Nous leur donnons donc RV sur la plateforme du challenge : https://ideas.unite.un.org

Propos recueillis par Sylvain Bosquet pour Construction21


Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Identifier des opportunités de rénovation lourde des bâtiments avec l'outil ENERFUND

Publié le 19 juin 2018 - 10:52

L'outil ENERFUND vise à intensifier les investissements dans la rénovation lourde des bâtiments en Europe. Financé par le programme Horizon 2020 de la Commission européenne, il fournit aux principales parties prenantes telles que les (...)

Rapport CGLU Afrique & ENERGIES 2050 - Enjeux et opportunités de la territorialisation des contributions déterminées au niveau national (CDN) en Afrique "

Publié le 19 juin 2018 - 10:49

RAPPORT DE CGLU AFRIQUE & ENERGIES 2050 L’organisation panafricaine Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique) et l’ONG française ENERGIES 2050 annoncent la parution de la version finale du rapport « Enjeux et opportu (...)

Retour sur la rencontre annuelle du Réseau pour la transition énergétique en 2018

Publié le 19 juin 2018 - 10:45

Plus de 160 acteurs de terrain - collectivités, associations, entreprises ou organismes de formation impliqués dans la transition énergétique adhérant à notre réseau - se sont retrouvés à Bordeaux du 29 mai au 1er juin. Trois jours (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus