Canicule à Paris : ce qu’il faut savoir pour se protéger

 canicule à Paris  fraîcheur  application mobile  changement climatique
Publié par APC Cécile Gruber

 Cette semaine, Paris est touchée par un épisode de canicule particulièrement précoce. Comment se rafraîchir et prendre soin de ses proches ?

 

 

De fortes chaleurs attendues tout au long de la semaine

Le mercure va grimper à Paris cette semaine ! Météo-France a placé dimanche Paris en vigilance orange canicule. La température maximale dépasse les 30°C dès lundi et ne devrait baisser qu’à partir de dimanche 30 juin, après un pic à 37°C samedi 29 juin.

Météo canicule source Météo-France

Les minimales durant la nuit seront particulièrement chaudes, dépassant tous les jours le seuil de 21°C qui caractérise une canicule. Voici quelques conseils pour faire face à la canicule parisienne.

J’optimise la fraîcheur chez moi

J’empêche la chaleur de rentrer à l’intérieur de mon logement

Pour empêcher de surchauffer, il faut se cloisonner dès que la température extérieure dépasse celle à l’intérieur du logement. Bien fermer les fenêtres, les volets ou les stores.

Les appareils électriques produisent de la chaleur. Il est conseillé de limiter leur utilisation, en particulier les appareils particulièrement énergivores, pour ne pas réchauffer davantage le logement. C’est aussi moment de dégivrer le congélateur, qui produira ainsi moins de chaleur !

Je me rends dans un îlot de fraîcheur à proximité

En ville, les espaces verts sont naturellement plus frais que les espaces minéralisés, en particulier la nuit. Pour trouver l’îlot de fraîcheur le plus près de chez soi, la Ville de Paris a mis à disposition une carte qui recense 922 îlots frais accessibles en journée et 218 la nuit. Cette carte recense aussi les lieux de baignade, les espaces publics naturellement frais (lieux de culte, …) ou rafraîchis (bibliothèques, musées, …), et les brumisateurs.

Une application mobile a également été développée par la Ville de Paris avec différents partenaires dont l’Agence Parisienne du Climat pour géo-localiser en temps réel les lieux frais les plus proches de l’utilisateur. L’application Extrema Paris évalue aussi le risque personnalisé de l’utilisateur, en mesurant la chaleur du lieu dans lequel il se trouve, et s’il est élevé, l’appli envoie une alerte. Il est aussi possible de créer plusieurs profils, ce qui permet de vérifier les risques liés à la chaleur dans les lieux où se trouvent des proches ou connaissances de l’utilisateur. Extrema est disponible pour Android (lien externe) et IOS (lien externe).

Application Extrema ParisApplication extrema Paris

Captures d’écran Extrema Paris 

Je prends soin de moi et de mes proches

Les fortes chaleurs présentent des risques pour la santé. Pour les limiter voici quelques recommandations :

  • Je bois régulièrement de l’eau
  • Je mouille mon corps et je me ventile
  • Je mange en quantité suffisante
  • J’évite les efforts physiques
  • Je ne bois pas d’alcool
  • Je donne et je prends des nouvelles de mes proches.

Les personnes les plus vulnérables sont les personnes âgées, femmes enceintes, nourrissons, et les personnes souffrant de maladies chroniques. La Ville de Paris a mis en place un dispositif d’accompagnement d’aide et d’accompagnement pour les Parisiens les plus vulnérables, Chalex. En cas de canicule, les personnes inscrites seront contactées, en toute confidentialité, par des agents mandatés par la Ville de Paris pour s’assurer que tout va bien. En cas de problème ou de non-réponse, une alerte est enclenchée et peut être suivie d’une visite à domicile.

Pour s’inscrire ou inscrire vos proches, contactez le 39 75.

Quel lien avec le changement climatique ?

Les vagues de chaleur et canicule sont l’une des conséquences principales du changement climatique à Paris. Elles deviennent progressivement de plus en plus fréquentes et intenses. Ces dernières années, Paris a subi une canicule tous les ans, et souvent de manière particulièrement précoce (dès le mois de juin, comme cette année ou en 2017) ou tardive (fin août, comme en 2016).

Les étés comme celui de 2003 seront des étés normaux à partir du milieu du siècle. Et si nous n’agissons pas suffisamment pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, Paris connaîtra en moyenne 26 jours de canicule par an (contre 1 en moyenne aujourd’hui), et les vagues de chaleur pourront durer plus de deux mois et demi.

En savoir plus

Le changement climatique à Paris
L’îlot de chaleur urbain à Paris
L’adaptation aux vagues de chaleur

 

 

Article publié sur APC
Consulter la source

Modéré par : Hassan ABOUZID

Autres actualités dans "Information"

#7 - Economie et industrie circulaire

Publié le 15 nov. 2019 - 12:02

Avec la Feuille de Route pour l’Économie Circulaire de 2018 et aujourd’hui la préparation de la loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire », les contours juridiques de l’économie circulaire se dessinent. Ils vont contribuer (...)

[REX - CREBA] Reconversion d’une grange seigneuriale en logement performant

Publié le 15 nov. 2019 - 11:32

Tous les mois et ce jusqu’à la fin de l’année, un nouveau retour d’expérience est mis en ligne sur le Centre de Ressources pour la Réhabilitation Responsable du Bâti Ancien CREBA. Ces retours d’expérience ont pour objet des réhabilita (...)

#6 - Economie circulaire, matériaux biosourcés et compostabilité

Publié le 15 nov. 2019 - 11:02

La fin de vie des matériaux biosourcés est encore mal connue, du fait du caractère récent du déploiement de ce type de matériaux au sein des constructions. Cependant, une étude réalisée par l’ADEME[1] estime l’arrivée des premiers (...)


Commentaires