« Avant de construire réversible, pensons déjà à transformer le parc existant obsolète », Olivier Fages, avocat IMMOBILIER

 Le cabinet DS Avocats a réuni des spécialistes de l’immobilier au Simi, à Paris, pour échanger sur l’avenir des bâtiments tertiaires.

 
Pour Audrey Camus, directrice du développement à la Foncière des Régions, « cette valorisation d’actif doit s’effectuer au cas par cas, selon la localisation et la qualité intrinsèque du bâtiment ». Les édifices situés en centre-ville – zone où le marché immobilier est tendu – sont les plus recherchés, même si cela coûte plus cher de les acquérir et de les réhabiliter. Réutiliser l’existant permet aussi de contrer l’étalement urbain.

 « La réglementation bouge plus vite que l’usage »

Pour quelles raisons un immeuble devient-il obsolète ? « Principalement quand il ne répond plus à la demande de l’utilisateur », répond Audrey Camus. « La réglementation, qui bouge plus vite que l’usage des bâtiments, provoque aussi l’obsolescence », ajoute Claude Samson, président de l’association Afilog, qui intervient dans le secteur de la logistique. Ce dernier regrette que les entrepôts soient rejetés de plus en plus loin des villes, remplacés par d’autres programmes. (...) Lire la suite sur LeMoniteur.fr
© Milena Chessa / Le Moniteur.fr - Conférence « Obsolescence et réversibilité des immeubles », le 6 décembre 2017 à Paris, au Simi.

Article publié sur Le Moniteur
Consulter la source


Autres actualités dans "Information"

D.G Business Development et le projet “autonomy” s’intègrent dans la vision globale de l'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 11:12

L’économie circulaire apparaît comme un modèle de mise en œuvre de la notion de développement durable dans un contexte de mutation économique dans un monde en totale métamorphose.  Devant les urgences d’une réflexion et les demandes (...)

Noé, la première plateforme physique d'économie circulaire

Publié le 18 déc. 2017 - 10:35

La plateforme Noé à Bordeaux (Gironde) est un outil très innovant et complet de services mutualisés inter-chantiers, permettant d'adapter les modes d'organisations actuels aux contraintes de la construction de la ville dans la ville (...)

Le combat d’un village de Haute-Vienne pour l’autonomie énergétique

Publié le 18 déc. 2017 - 10:07

Rilhac-Lastours (375 hab.), en Haute-Vienne, inaugure ce samedi 16 décembre, deux centrales solaires, première étape vers l’autonomie énergétique totale. Rilhac-Lastours, petit village de 375 habitants niché dans le parc naturel régio (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus