Appel à manifestation d'intérêt pour le projet RénoStandard

 rénovation  CSTB
Publié par Communication CSTB

Recherche de terrains d'expérimentations et modèles de maisons individuelles standardisées

Le CSTB, en partenariat avec l'Agence Nationale de l'Habitat et URBANIS, sont porteurs du projet RénoStandard, développé dans le cadre du programme PROFEEL, qui vise à développer l'innovation au service de la rénovation énergétique des bâtiments. PROFEEL est le fruit d'une mobilisation de 16 organisations professionnelles du bâtiment, qui se sont rassemblées pour contribuer collectivement à la réussite du Plan de Rénovation Énergétique des bâtiments, lancé par le gouvernement.

Le projet RénoStandard : Démultiplier les prises de décisions sur la typologie des maisons individuelles standardisées

Le projet RénoStandard vise à développer, concevoir et engager le déploiement de solutions « types » de réhabilitation, optimisées pour quelques gammes de maisons standardisées, notamment au sein du parc résidentiel privé. Ces solutions seront adaptées aux spécificités des logements à rénover.
Par l'adjectif “standardisé”, il s'agit de logements pour lesquels il existe une forme de réplicabilité de la construction, du potentiel de transformation et des solutions de réhabilitation.
L'amélioration de la performance énergétique et environnementale est clairement ciblée. Ces composantes sont cependant et évidemment à intégrer dans le cadre d'une approche globale, transverse de la réhabilitation et possiblement du développement d'une forme de préfabrication, d'où l'intérêt aussi pour la réplicabilité.

Les acteurs concernés

RénoStandard s'adresse à l'ensemble des professionnels au contact des particuliers dans le cadre du marché de la rénovation énergétique : aux opérateurs qui portent des offres de rénovation ou d'accompagnement à la rénovation, aux collectivités et aux acteurs des services publics qui œuvrent pour la rénovation des maisons individuelles, mais aussi, aux prescripteurs, aux assistants à maitrise d'ouvrage et aux maitres d'œuvre.

Les résultats attendus

  • Concevoir et déployer – pour quelques gammes de maisons individuelles standardisées – des solutions types de réhabilitation optimisées, possiblement dans une perspective de préfabrication.
  • Construire l'adaptation des solutions types aux enjeux spécifiques des logements à réhabiliter et des attentes des occupants et des projets portés par les particuliers : offrir une « certaine gamme de sur-mesure » à partir de solutions « prêt-à-porter », à l'aide d'un diagnostic transverse du logement et d'outils d'aide à la décision (notamment numériques) ;
  • Développer une approche transversale/multicritère du diagnostic et de la définition de solutions de réhabilitation énergétique.
  • Évaluer les performances effectives des ouvrages.
  • Initier le déploiement territorial de cette offre de réhabilitation énergétique, à partir de solutions types optimisées, sur le résidentiel diffus.

Les conditions de l'AMI

Le projet s'appuie sur deux Appels à Manifestation d'Intérêts (AMI) successifs :

  • Juillet 2019 / AMI n°1 : Identification de maisons individuelles “standardisées”
    Attentes
    Nous recherchons des terrains d'expérimentations, chacun proposant un modèle type de maisons individuelles standardisées. Ces maisons d'un même modèle peuvent être regroupées à l'échelle d'un même quartier ou distribuées à une plus grande échelle territoriale.
    Les résultats du présent AMI n°1 constitueront la base de l'AMI n°2 : pour chacun des modèles de maisons individuelles standardisées qui aura été sélectionné, au moins une solution globale de réhabilitation énergétique sera conçue par un groupement, possiblement dans une perspective d'industrialisation, de préfabrication.
  • Septembre 2019 / AMI n°2 : Solutions de réhabilitation globale et perspectives de pré-industrialisation, préfabrication
    Attentes
    Ce second AMI visera ainsi à identifier et accompagner plusieurs groupements, incluant potentiellement les types d'acteurs suivants : entreprises de pose, bureaux d'études, architectes, industriels, maîtrise d'œuvre, centres de R&D, conseiller territoriaux, entreprises de coordination d'acteurs, CMistes impliqués fortement dans la rénovation, etc.
    Ces groupements pourront bénéficier d'un accompagnement technique et financier de la part des équipes compétentes du CSTB et de ses partenaires.

@CMIstes, industriels, architectes, bureaux d'études, entreprises spécialisées, conseillers territoriaux, cette démarche vous permet de proposer des maisons existantes « standardisées » pour lesquelles vous cherchez déjà à définir ou expérimenter des solutions de rénovation.

Pour déposer votre candidature :

  1. Consulter le cadrage complet de l'AMI
    > Cadrage de l'AMI
  2. Compléter le formulaire
    > Formulaire de candidature
  3. Envoyer votre dossier complet avant le 31/08/2019
    > à l'adresse suivante : renostandard_AMI1@cstb.fr

Pour en savoir plus :

 

Article publié sur CSTB actualités
Consulter la source

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

[REX - CREBA] Réhabilitation toute en mesure d’une ancienne ferme en terre crue

Publié le 13 nov. 2019 - 11:24

Tous les mois et ce jusqu’à la fin de l’année, un nouveau retour d’expérience est mis en ligne sur le Centre de Ressources pour la Réhabilitation Responsable du Bâti Ancien CREBA. Ces retours d’expérience ont pour objet des réhabilita (...)

[Dossier économie circulaire - Edito] Collapsologie ou économie circulaire !

Publié le 12 nov. 2019 - 14:02

Géo-ingénierie ou rupture avec la surconsommation par l’intermédiaire du réemploi, du retraitement, du recyclage ou encore de la consigne : vers quelles solutions techniques ou comportementales devons-nous nous tourner pour sauver (...)

S'tile: lorsque les panneaux solaires s'adaptent à leur environnement urbain

Publié le 12 nov. 2019 - 10:56

Le photovoltaïque est une source d’énergie prometteuse pour permettre la transition écologique de nos villes. Cependant, l’installation de panneaux solaires se heurte parfois à des contraintes liées à l’architecture de certains bâtime (...)


Commentaires