Adaptation au changement climatique : le Cerema mobilise les designers et les architectes d’intérieur

Publié par Roche Ceridwen

Le Cerema a lancé une démarche innovante et inédite auprès des étudiants en architecture d’intérieur et design sur l’adaptation au changement climatique en proposant à l’Institut Supérieur des Arts Appliqués (LISAA) un partenariat. L’objectif est de sensibiliser, mobiliser et inciter les futurs professionnels designers et architectes d’intérieur à s’emparer de ce nouvel enjeu, pour repenser les usages actuels, imaginer ceux futurs et réfléchir aux nouveaux usages : nouveaux modes de vie, d’habiter, de travailler, de consommer, de fabriquer, de se divertir, de se déplacer…, relativement aux enjeux du changement climatique.

Le partenariat entre le Cerema et l’Institut Supérieur des Arts Appliqués, lancé en novembre 2017, montre l’importance de l’engagement du Cerema  sur les sujets relatifs à l’adaptation au changement climatique. Le Cerema aborde cette fois-ci  la thématique de manière originale et prospective, en se concentrant sur les usagers, leurs attentes, et la qualité des usages (dans les aménagements, les espaces publics, les bâtiments, les transports, etc...) tout en sensibilisant un large public.

Durant l’année 2018, le Cerema a accompagné une douzaine d’étudiants sur leurs projets de fin d’études, lors de séances d’échanges sous forme d’ateliers, tout au long du développement de leurs projets : présentation du sujet et de la thématique de l’adaptation au changement climatique  (compréhension, ressources sur le sujet, implication du Cerema dans ce domaine…) jusqu’à la présentation des projets finalisés en présence de la directrice du Pôle Architecture d'intérieur & Design et des enseignants de Lisaa.

Panneaux (schémas, concept, plans, détails, perspectives 3D...), maquettes, prototypes ont permis d’apprécier l’intérêt et le fort investissement des étudiants sur le sujet. Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à faire part de leur enthousiasme à avoir choisi de travailler avec le Cerema.

Groupe de travail

Pourquoi mobiliser les designers ?

Le changement climatique est habituellement abordé sous l’angle de l’atténuation. Les dernières prévisions sur l’impact du changement climatique montrent qu’il peut être ralenti, mais pas arrêté et encore moins inversé. Chaque citoyen va donc subir ses conséquences, et les événements météorologiques de ces derniers mois illustrent à l’échelle mondiale le fait que certaines populations sont déjà fortement touchées. Il convient donc de s’interroger aussi sur l’adaptation : partant du constat que le changement climatique est déjà là, comment s’adapter quotidiennement à ses impacts ?

L’ADN des designers et des architectes d’intérieurs est d’être des spécialistes des usages, des scénarios d’usage et de leurs mutations fonctionnelles (au-delà de la forme et l’esthétique). Ils participent à la définition et à l’amélioration de notre cadre de vie au quotidien.

Ils prennent en compte les irritants, analysent les usages, les scénarios d’usage et travaillent sur le bloquant ou les manques (lieux, outils…). Ils font des enquêtes, des interviews pour mieux cerner les attentes, conçoivent des objets et des espaces, réalisent des maquettes connectées, réfléchissent aux nouveaux usages dans une ère numérique.

Quelle compréhension de l’adaptation au changement climatique ?

La compréhension de ce qu’est l’adaptation au changement climatique peut être sujette à débat.

En effet, s’adapter c’est modifier son action en réponse à un élément qui vient perturber ce qui relève d’une habitude, voire d’une tradition. Or, lorsqu’on parle de changement climatique, il est difficile de tracer une limite claire entre l’adaptation et la lutte, qui vise à diminuer ou à supprimer l’élément perturbateur, comme l’ont compris certains étudiants de LISAA au cours de leurs réflexions sur la thématique.

Pour simplifier l’entrée sur le sujet, la consigne a donc été donnée d’identifier une conséquence du changement climatique (la hausse du niveau des mers, la sécheresse, etc.) et d’essayer de transformer certaines de leurs caractéristiques aujourd’hui nuisibles en éléments positifs

Ce point de départ simple a permis aux étudiants d’initier leur réflexion, pour finalement se l’approprier et réinterpréter l’approche au cours de leurs travaux.

Quels sont les thèmes qui ressortent ?

La hausse des températures, les cyclones, les inondations, les ressources en eau, la pollution de l’air, les concentrations en CO2...  sont autant de thèmes qui ont attiré l’attention des étudiants. Les thématiques abordées, reflets de l’actualité, sont des signaux qui pointent les préoccupations des nouvelles générations pour mobiliser pouvoirs publics, professionnels et citoyens.

Ce partenariat a permis de poursuivre la dynamique enclenchée, par l’équipe Ville Innovation Architecture du Département Aménagement Durable des Territoires du Cerema Normandie Centre, en 2017 au Fonds régional d’art contemporain (FRAC) Centre Val de Loire à Orléans, où une journée technique sur « le citoyen au cœur de l’adaptation au changement climatique » s’est tenue .

Les productions issues de ce partenariat viennent enrichir le Centre national de ressources sur l’adaptation au changement climatique (CRACC) piloté par le Cerema et l’Ademe. Le CRACC constitue une des mesures prévues dans le Plan national pour le changement climatique. Il se matérialise par une plateforme internet (ressources documentaires, formations, mais aussi espaces d’échanges et d’animation...) à la disposition des collectivités, des gestionnaires (de bâtiments, de réseaux…) et du grand public.

 

Le Cerema tient à remercier la direction de Lisaa, les étudiants et leurs enseignants pour la qualité des projets présentés et les échanges d’idées qui sauront prendre part à l’innovation et donner un nouvel élan pour l’amélioration du cadre de vie, des usages, au plus près des usagers.

Crédit photo : Cerema

Article publié sur Cerema Actualités
Consulter la source


Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

[Appel à contributions] L'Eau dans tous ses états : le dossier thématique démarre en mai sur Construction 21 !

Publié le 22 mars 2019 - 17:30

Les dossiers thématiques Construction 21 mettent à l'honneur les sujets émergents du bâtiment et de la ville durable. Au mois de mai, c'est le thème de l'eau qui sera mis en avant à travers un cycle de publications dédiées. Vous avez (...)

Mobilité durable et solidaire : lancement de la Plateforme France Mobilités à destination des territoires ruraux, urbains et périurbains

Publié le 22 mars 2019 - 11:11

La Plateforme France Mobilités vient d’être lancée par le gouvernement. A mi-chemin entre la promotion des exemples existants, les appels à projets et la mise en relation des acteurs, elle vise à accélérer la mise en place de solution (...)

Etat des lieux du bâtiment en Allemagne - Office franco-allemand pour la transition énergétique

Publié le 22 mars 2019 - 11:07

En avril 2018, l’OFATE a rédigé un article pour la revue « Responsabilité & Environnement » des Annales des Mines. Dans cette édition portant sur le bâtiment dans la transition énergétique, l’OFATE dresse un état des lieux du bâtiment (...)


Commentaires





Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus