Action Logement : 1,5 milliard d’euros de financement pour les bailleurs dans le cadre du plan « Action Cœur de Ville »

 rehabilitation  ville  logement  social

1,5 milliard d’euros sur 5 ans, c’est le soutien financier que souhaite apporter Action Logement, dans le cadre du programme « Action Cœur de Ville » pour investir dans des opérations d’acquisition-amélioration ou de réhabilitation d’immeubles.

Action Logement a pour ambition de soutenir les bailleurs publics et privés désireux de participer à la requalification du bâti ancien de centre-ville, en leur apportant une aide financière de 1,5 milliard d’euros. Ce financement s’inscrit dans le cadre du plan national Cœur de Ville et doit donc concerner les 222 villes choisies pour ce programme.

Cette aide financière d’1,5 milliard d’euros sur 5 ans, devrait permettre aux investisseurs bailleurs de produire une nouvelle offre de logements locatifs ou en accession dans les centres-villes concernés. Une limite de financement a été établie pour garder un équilibre sur l’ensemble de l’opération. Celle-ci est fixée à 1000€/m².

Par la suite, Action Logement précise les opérations qui pourront bénéficier de ce soutien :

  • Dans le parc social sont concernés les logements locatifs agréés et les logements en accession sociale à la propriété c’est-à-dire : acquisition-amélioration d’immeubles entiers, acquisition de locaux ou d’immeubles en vue de leur transformation en logements, démolition-reconstruction de logements ou de locaux en vue de leur transformation en logements, construction d’immeubles de logements dans des dents creuses en raison d’une démolition antérieure)
  • Concernant le parc privé, sont concernés les logements locatifs privés c’est-à-dire : acquisition-amélioration d’immeubles entiers, acquisition de locaux ou d’immeubles en vue de leur transformation en logements, réhabilitation

Plus de précisions sur le programme « Action Cœur de Ville » ?

Le Plan National « Cœur de Ville », c’est 222 villes retenues pour bénéficier d’une convention de revitalisation pour redynamiser leur centre-ville sur une période de 5 ans. Pour le gouvernement, l’objectif du programme est d’améliorer les conditions de vie des habitants de villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. 5 axes viennent orienter cette convention :

  • De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville
  • Favoriser un développement économique et commercial équilibré
  • Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions
  • Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine
  • Fournir l’accès aux équipements et services publics

5 milliards d’euros ont été mobilisés sur 5 ans dont notamment :

  • 1 milliard d’euros en fonds et 700 millions d’euros en prêts propres de la Caisse des Dépôts
  • 1,5 milliard d’euros de prêts et subventions d’Action Logement (évoqué ci-dessus)
  • 1,2 milliard d’euros de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat)

Article rédigé par ALTEREA
Consulter la source 

Modéré par : Clément Gaillard

Autres actualités dans "Information"

#4 - Favoriser la commande en matériaux recyclés et le réemploi dans les marchés publics de travaux de construction

Publié le 14 nov. 2019 - 12:02

Dans le sillage de la loi d’Economie Circulaire et dans le cadre de l’appel à projet OPREVAL de l’ ADEME, l’Institut pour la Transition Energétique du bâtiment NOBATEK/INEF4, le Syndicat mixte des déchets Bil ta Garbi et l’association (...)

#5 - Le BIM au service de l’économie circulaire

Publié le 14 nov. 2019 - 12:02

En quoi la démarche et la maquette numérique BIM –building information modeling – peuvent-elles être mises au service d’une construction et d’une déconstruction plus vertueuses sur le plan environnemental ? Dans quelle mesure le BIM (...)

[Podcast] Innovation: comment penser et construire la ville et les bâtiments de demain ?

Publié le 14 nov. 2019 - 11:02

Alors que les effets du changement climatique se font ressentir chaque jour un peu plus, innover est devenu un impératif pour accélérer la transition écologique. Quelle place aujourd’hui pour l’innovation dans nos villes, territoires (...)


Commentaires