Gestion de l’Énergie et Certifications de Construction Durable

 

Depuis des années, le secteur de l’immobilier utilise une série de certifications de durabilitéde qualité et d’efficacité énergétique pour classer le parc immobilier et mettre en évidence les bâtiments les mieux valorisés.

La possibilité de répertorier les portefeuilles de bâtiments en fonction de leurs caractéristiques « vertes » ou durables est très utile pour les positionner sur le marché de la vente et de la location, ainsi que pour attirer de potentiels investissements. Ces certificats ne sont pas obligatoires, mais ils apportent réputation et valeur ajoutée à vos bâtiments et organisations.

De plus, dans un contexte de sensibilisation à l’environnement et de réduction des émissions, les professionnels de l’immobilier sont poussés à agir. Nous savons que les bâtiments consomment beaucoup d’énergie et contribuent à l’émission de gaz polluants. Il est donc de plus en plus important de mesurer, analyser et contrôler ces informations.

Pour atteindre ces objectifs, il existe diverses certifications internationales disponibles pour établir des cadres comparatifs dans le secteur de l’immobilier. Les principales sont BREEAM, LEED et WELL. En France domine la certification HQE (Haute Qualité Environnementale), désignée par « NF Ouvrage Démarche HQE ».  

Nous avons déjà défini et expliqué l’origine des certifications de bâtiments durables dans plusieurs de nos articles. Cette fois-ci, nous souhaitons nous concentrer sur les aspects énergétiques de chacun d’entre eux, afin que vous puissiez vous focaliser dessus lorsque vous ferez le pas vers une de ces certifications.

Dans cet article, nous allons examiner de plus près les exigences énergétiques de ces certifications de de construction durable. Nous les analyserons une par une et évaluerons le poids de la gestion de l’énergie pour chacune d’entre elles.

Les certifications de bâtiments durables mesurent une grande variété d’aspects des bâtiments, de la conception initiale aux matériaux utilisés lors de la construction, en passant par l’approvisionnement en énergie ou la connectivité des bâtiments.

Chaque norme a ses propres particularités, mais elles ont toutes l’énergie comme facteur commun. Que vous construisiez un nouveau bâtiment ou que vous souhaitiez améliorer les performances et le classement de vos propriétés existantes, DEXMA peut vous aider à obtenir le meilleur score dans le domaine de la gestion de l’énergie. 

La Gestion de l’Énergie dans la Certification BREEAM

Certification BREEAM

La certification BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method), reconnue comme un label de qualité dans le secteur de l’immobilier, est probablement la plus connue. Rien d’étonnant à cela, puisque plus de 500 000 bâtiments sont certifiés dans le monde !

Cette certification évalue 10 points principaux, dont les matériaux utilisés, les déchets de construction et l’innovation. Sur ces 10 points, 5 sont directement ou indirectement liés à la gestion de l’énergie tels que :

  • La santé et le bien-être : Ce point évalue des domaines tels que le confort thermique et la qualité de l’air pour les utilisateurs finaux du bâtiment.
  • L’énergie : Utilisation d’énergies renouvelables, équipements à faible consommation, compteurs intelligents et existence d’un système de suivi et de contrôle.
  • L’eau : Réduction de l’utilisation et réutilisation de l’eau.
  • La pollution : Comprend les émissions de carbone, directement liées à la consommation d’énergie. Celles-ci peuvent être mesurées grâce à un Système de Gestion de l’Énergie (SGE) et ses calculateurs de CO2.
  • L’innovation : Cette catégorie est actuellement la plus “flexible” de toutes car les caractéristiques du bâtiment sont examinées au cas par cas. L’utilisation d’un Système de Gestion de l’Énergie tel que la Plateforme DEXMA, ainsi que son intégration avec d’autres systèmes numériques, peuvent apporter des points à votre évaluation, vous aidant ainsi à obtenir un meilleur résultat.

Comme vous avez pu le constater, il existe de nombreuses sous-catégories dans la norme BREEAM et cela peut sembler difficile à comprendre. Mais comme pour le reste, il s’agit d’effectuer une étape à la fois. L’évaluation BREEAM n’est pas simplement une question de réussite ou d’échec. Il existe des normes de base à respecter. Plus vous obtenez des points, plus la reconnaissance est élevée : bonne, très bonne, excellente et exceptionnelle.

Par conséquent, en investissant du temps dans des mesures d’efficacité énergétique et un SGE, vous pouvez ajouter des points à votre score en vue de votre certification BREEAM.

Gestion de l’Énergie et Certification LEED

Certification LEEDLa certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design ou « Direction en Énergie et Conception Environnementale ») est surtout centrée sur l’efficacité énergétique et la réduction des émissions. 

D’un point de vue environnemental, les critères d’accréditation se concentrent sur l’efficacité énergétique tels que la consommation d’eau, la qualité de l’air, les émissions de CO2, ou encore l’utilisation d’énergies renouvelables pour l’approvisionnement en électricité.  

Au total, 35 % du score de la certification LEED est directement lié au changement climatique. Ainsi, les mesures d’efficacité énergétique, les bâtiments “Quasi” Zéro-Énergie(NZEB – Near Zero Energy Building), dont nous avons parlé récemment, et même les stratégies d’autoconsommation d’énergie vous feront gagner des points dans l’évaluation !

Le label LEED prend aussi en compte les aspects de construction, d’entretien et même de démolition des bâtiments. En outre, elle va au-delà du bâtiment lui-même, puisqu’elle évalue les aspects qui contribuent aux émissions de gaz à effet de serre, tels que le transport utilisé pour se rendre au bâtiment ou l’accès aux transports publics.

Bien que cela puisse sembler beaucoup d’aspects à prendre en compte pour une seule certification de durabilité, il existe des exigences spécifiques pour chaque projet. Elles sont adaptées selon s’il s’agit de conception/construction d’un nouveau bâtiment, d’entretien d’un bâtiment existant, de sa démolition, ou si cela s’applique à un projet de développement urbain.

Lisez l'article complet pour découvrir quels autres certificats peuvent apporter réputation et valeur ajoutée à vos bâtiments et organisations.



>>> Lire l'article complet ICI <<< 

 

 Certifications bâtiments durables
 Certifications de Construction Durable
 LEED
 BREEAM
 HQE
 WELL
 label environnemental
 Gestion de l'énergie
 Efficacité Énergétique

Auteur de la page

  • Elodie Guillard

    Marketing Director


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Certifications bâtiments durables
     Certifications de Construction Durable
     LEED
     BREEAM
     HQE
     WELL
     label environnemental
     Gestion de l'énergie
     Efficacité Énergétique