Économies d’Énergie dans les Universités [Étude de Cas – Université Rey Juan Carlos]

Économies d’Énergie dans les Universités [Étude de Cas – Université Rey Juan Carlos]

Faire des économies d’énergie dans une université qui comprend de nombreux bâtiments et utilisateurs est un véritable défi, sans compter l’augmentation des coûts énergétiques… Une fois les plans de dépenses de votre université finalisés, il est probable que les factures énergétiques n’aient pas été prises en compte. Vous vous demanderez alors comment limiter l’augmentation de ces coûts et comment être plus efficace pour les réduire. Ce sont là des questions fréquentes et pertinentes auxquelles doivent réfléchir gestionnaires, directeurs, chefs d’établissement et, en général, tout cadre supérieur d’établissements universitaires.

Savez-vous qu’il existe plus de 3500 établissements d’enseignement supérieur publics ou privés en France ? Parmi eux, nous pouvons compter presque une centaine d’universités et communautés d’universités au milliers de bâtiments, dont des facultés,  bibliothèques, et espaces sportifs. Les universités ne devraient pas avoir à se préoccuper des coûts énergétiques mais plutôt de la qualité de leur offre éducative et des opportunités qu’elles offrent aux étudiants et aux professeurs. Cependant, rendre des bilans et équilibrer les factures est une responsabilité qui ne doit pas être laissée de côté. 

Dans cet article, nous abordons les principaux éléments à considérer lors de la création de votre plan d’économie d’énergie ainsi qu’une étude de cas réelle d’une université réputée à Madrid, l’Université Rey Juan Carlos. Bonne lecture !

Comment Réaliser des Économies d’Énergie dans les Universités ? 

Comme dans tout secteur, il est important de procéder étape par étape. En effet, pour commencer, mesurer régulièrement les données de consommation d’énergie, établir des consommations de référence, et identifier les plus grands potentiels d’économies seront les premières clés du succès.

Parmi les facteurs à prendre en compte pour la gestion de l’énergie dans les universités figurent principalement ceux liés aux taux d’occupations des espaces, la temporalité ainsi que l’engagement des utilisateurs.

Le Taux d’Occupation : En semaine, les espaces tels que les salles de classe ou les cafétérias sont susceptibles d’être occupés une majeure partie de la journée, tandis que les halls ou les bibliothèques peuvent connaître des périodes de très faible occupation. S’ils sont maintenus éclairés et climatisés peu importe leur taux d’utilisation, l’énergie sera consommée inutilement.

La Temporalité : Le campus n’est pas le même pendant l’année scolaire que pendant l’été ou encore une période d’examens. Par exemple, un campus en décembre aura un taux d’occupation et des besoins en chauffage très élevés quand en juillet le besoin en énergie sera plus faible dû à un taux d’occupation réduit. Le schéma est d’ailleurs le même pour le week-end. 

L’Engagement et la Sensibilisation : Il est vrai que dans une université, les étudiants peuvent ressentir un haut sentiment d’appartenance. Cependant, étant seulement de passage, ils peuvent ne pas se sentir très impliqués dans la réalisation d’économies d’énergie des établissements universitaires. Bien que la gestion de l’énergie soit effectuée de manière centralisée, les utilisateurs ont toujours un rôle important à jouer pour ne pas gaspiller de l’énergie. Par conséquent, partager vos plans d’économies et impliquer les utilisateurs, quel que soit leur statut, peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Dans le cadre de votre stratégie, une campagne de sensibilisation doit être menée pour vous aider à réduire la consommation énergétique globale. Voici un exemple de sensibilisation et de culture de l’énergie au sein de la CaixaBank. Même s’il s’agit du secteur bancaire, le groupe a réussi à sensibiliser plus de 4 000 personnes et ce, sur des centaines de sites.

Voici donc quelques-uns des éléments à prendre en compte pour économiser de l’énergie dans une université. Pour aller plus loin dans votre plan d’économie d’énergie, il est tout de même recommandé d’envisager une analyse approfondie des données et une bonne gestion de celles-ci.

Vous avez déjà commencé à mettre en œuvre des mesures d’économie d’énergie pour une université et souhaitez aller plus loin ? Nous sommes là pour vous aider à améliorer l’efficacité énergétique de vos bâtiments. Si vous avez encore des doutes sur la façon d’y parvenir, poursuivez votre lecture et découvrez comment l’Université Rey Juan Carlos à Madrid a réussi à économiser 40% sur ses coûts énergétiques depuis 2015.

Économies d’Énergie dans les Universités : L’Exemple de l’Université Rey Juan Carlos

Contexte et Situation Énergétique de l’Université Rey Juan Carlos

Selon le classement mondial UI GreenMetric, l’Université Rey Juan Carlos se classe parmi les 100 universités les plus durables dans le monde. Depuis des années maintenant, elle concentre ses efforts sur l’efficacité énergétique et les économies d’énergie au sein de ses campus. En effet, en 2015, une Unité spécialement dédiée à l’Efficacité Énergétique (UNEFE) a été créée pour améliorer la performance énergétique de l’université. Ceci a ainsi permis à l’Université de créer une équipe chargée de la gestion de l’énergie en interne.

Vous vous demandez peut-être s’il est préférable d’avoir sa propre équipe ou de faire appel à une Entreprise de Services Énergétiques (ESE ou ESCO en anglais) ? Les deux options sont viables et dépendent des besoins de votre université. En effet, le choix se fera en fonction des professionnels sur lesquels vous pouvez compter, de l’expérience qu’une ESCO peut vous apporter et d’autres priorités de votre gestion quotidienne.

>>> Cliquez ici pour en Savoir plus et Télécharger l'Étude de Cas <<<

Article rédigé par Dexma : Consulter la source

 décarbonation
 efficacité énergétique
 électricité
 gestion des espaces
 gestion du bâtiment
 intégration dans le site
 intelligence artificielle
 objet connecté
 transition écologique
 transition numérique
 Gestion de l'énergie
 Efficacité énergétique
 Système de Gestion de l’Énergie
 SGE
 Économies D'Énergie Universités
 logiciel de Gestion de l’Énergie
 Universités durables
 bâtiments durables

Auteur de la page

  • Elodie Guillard

    Marketing Director


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     décarbonation
     efficacité énergétique
     électricité
     gestion des espaces
     gestion du bâtiment
     intégration dans le site
     intelligence artificielle
     objet connecté
     transition écologique
     transition numérique
     Gestion de l'énergie
     Efficacité énergétique
     Système de Gestion de l’Énergie
     SGE
     Économies D'Énergie Universités
     logiciel de Gestion de l’Énergie
     Universités durables
     bâtiments durables