Belliard 65

Extension

  • Type de bâtiment : Immeuble de bureaux
  • Année de construction : 2014
  • Année de livraison : 2017
  • Adresse : Rue Belliard, 65 1000 BRUXELLES, Belgique
  • Zone climatique : [Dfb] Continental Humide, hiver rigoureux, été tempéré, pas de saison sèche.

  • Surface nette : 5 134 m2
  • Coût de construction : 7 249 000 €
  • Coût/m² : 1411.96 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    83 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2005 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​Rénovation lourde d’un immeuble de bureaux comportant un rez-de-chaussée + 7 étages en réalisant un déshabillage complet de l’immeuble avec maintien de la structure existante.
Du point de vue de la performance énergétique, le bâtiment atteint le standard « Nearly Zero Energy Building » (NZEB) via la production renouvelable et obtiendra une certification BREEAM Excellent.
L’immeuble réaffecté totalise une superficie de 6.527 m² hors-sol et 106 emplacements de parking.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.matriciel.be/projets/belliard-65/
 http://archi2000.be/belliard_65.html

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Maître d'ouvrage

    AXA REIM Belgium

    Alain Verheulpen

Maître d'œuvre

    Archi 2000

    Jérôme Verdussen

Intervenants

    Entreprise

    Herpain Entreprise

    Francis Miseur

    Entreprise principale et entreprise pilote des entreprises chargées des lots HVAC (SPIE), sanitaires (SPIE), électricité (ITB), ascenseurs (KONE), panneaux photovoltaïque (NIZET) et cabine haute tension (NIZET)


    Bureau d'étude thermique

    Matriciel sa

    Sébastien Breels

    Mission de conception énergétique / Etudes de modélisation d'éclairage naturel; modélisation thermique dynamique; LCC ; études de faisabilité énergies renouvelables / Mission d'étude en techniques spéciales (HVAC/énergies renouvelables/haute tension/sanit


    Bureau d'études structures

    Pirnay Engineering

    Dror Zeiger

    Mission complète de stabilité


    Certificateur

    B4F

    Jean-Louis Hubermont

    Auditeur BREEAM


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    Advisers

    François De Bloudts

    Project manager pour le maitre d'ouvrage


    Bureau d'études acoustique

    Venac

    Tom Vandervorst

    Bureau d'étude acoustique


    Entreprise

    SPIE

    Jean‐Marc Bosquee

    Entreprise en charge des lots HVAC et sanitaires


    Entreprise

    ITB

    Guy Beysens

    Entreprise en charge du lot électricité


    Entreprise

    Kone

    Pieter De Neve

    Entreprise en charge du lot ascenseur


    Entreprise

    Nizet

    Jacky Landuyt

    Entreprise en charge des lots panneaux photovoltaïques et cabine haute tension

Mode contractuel

Lots séparés

 Entreprise principale pour les lots architecture et stabilite et lots separe pour les lots techniques

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Situé àl’angle de la rue Belliard et de la rue d’Arlon, à proximité des institutionseuropéennes, cet immeuble construit début des années 90, disposait d’une trèsbelle localisation et d’une excellente visibilité, mais la qualitéarchitecturale avait fait son temps.

Afin de lefaire correspondre aux standards actuels et futurs en matière de confort etd’énergie, et de renforcer son image, le bâtiment a fait l’objet d’unerénovation en profondeur où seule la structure portante a été maintenue.

Aprèsrénovation, ce ne sont pas moins de 6.527 m² de nouvelles surfaces de bureauxefficaces, ainsi que les services correspondants, qui se déploient sur les 8niveaux de l’immeuble (rez-de-chaussée + 7). Il dispose également de 106emplacements de parking.

La pertinencede ce projet porte principalement, outre son intégration dans un environnementà très grande visibilité, à l’attention qui a été portée aux techniques, auxperformances énergétiques et aux exigences en matière environnementale

Du point devue technique, toutes les techniques les plus modernes sont intégrées aubâtiment, et n’ayons pas peur de le dire, même à l’architecture du bâtiment,nous en voulons pour preuve la façade arrière avec pour seul revêtement defaçade des panneaux photovoltaïques (une première à l’époque à Bruxelles) etune toiture / auvent également en panneaux photovoltaïques parfaitementintégrés.

Du point devue de la performance énergétique, le bâtiment atteint le standard « NearlyZero Energy Building » (NZEB) via la production renouvelable.

Du point devue environnemental, il obtient une certification BREEAM Excellent.

L’aménagementintérieur a également été complétement revu pour offrir des plateaux de bureauxmodulables et flexibles, avec notamment une technique de faux plafond actifSAPP.

Chaque plateaude bureau peut être divisé en deux pour être occupé par exemple par deuxlocataires indépendants.

Des simulations en éclairage naturel et des modélisations thermiques dynamiques ont été réalisées afin d'optimiser la conception architecturale et technique en vue de garantir le confort des occupants.

L’attention aux futurs usagers a également étéprivilégiée pour que nous seulement ils soient bien au travail mais égalementdans leur déplacement vers et depuis leur travail où tous les modes detransports, voitures, vélos et bien sûr personnes à mobilité réduites,  cohabitent harmonieusement.

Enfin, et dans une moindre mesure, cette référencepermet d’illustrer un aménagement de cour intérieure étudié en étroitecollaboration avec une écologue et un paysagiste pour le choix de plantesendémiques.                                                  

Description architecturale

En termes d’architecture, la métamorphose est radicale et s’inscrit dans la démarche écoénergétique

qui prévaut à l’ensemble de la rénovation de l’immeuble. Dans une recherche

des justes proportions et d’espaces, l’accent a été mis sur un gain de surfaces et l’efficacité

optimale des plateaux. En ce qui concerne la façade, l’architecte a travaillé sur le contraste

des couleurs et les rythmes de pleins et de vides en fonction des orientations.

L’entrée, judicieusement repositionnée à l’intersection des deux rues bordant l’immeuble se

fait via un hall d’entrée vitré sur deux niveaux, majestueux et très lumineux, communiquant

avec une loggia sur toute sa longueur au 1er étage. Le contrôle d’accès est assuré tant pour

cette entrée principale que pour les visiteurs accédant à l’immeuble par le parking (3

niveaux de sous‐sols).

Au rez‐de‐chaussée, un magnifique jardin paysagé et planté offre une bulle de respiration

et de tranquillité très précieuse dans ce quartier d’affaires bouillonnant. Quelques bancs et

quelques arbres judicieusement plantés suggèrent une parenthèse bien agréable pour

déjeuner ou simplement s’octroyer une pause.

Au premier étage, une vaste terrasse en connexion directe avec le jardin permet également

de jouir de l’intérieur d’îlot ensoleillé.

Les espaces de travail ne sont pas en reste. Généreux et lumineux, ils offrent un confort

inégalé. Les châssis, quasiment toute hauteur, amènent un maximum de lumière naturelle

sur les plateaux.

La flexibilité ce ces plateaux a été poussée à son maximum pour répondre aux besoins

spécifiques des occupants. La division d’un plateau peut se faire à différents endroits ce qui

offre un panel très varié de surfaces disponibles à la location.

Enfin, une terrasse de prestige dévoilant une vue unique sur le parlement Européen a été

implantée en toiture.

L’ensemble de l’immeuble a été conçu pour être accessible aux personnes à mobilité

réduite.

Du point de vue environnemental, le bâtiment a une certification BREEAM Europe

Commercial niveau Excellent. Il est en outre certifié Passif (selon le logiciel PhPP – besoins

de chauffage et de refroidissement <15 kWh/m².an) et tend vers le standard « Nearly Zero

Energy Building » (NZEB).

Le niveau d’isolation global est K20 et le niveau de rendement énergétique est E50.

L’immeuble bénéficie d’une ventilation mécanique double flux avec récupération de

chaleur. L’éclairage est assuré par des luminaires de type LED à haut rendement dans les

bureaux avec détecteur d’absence. Les énergies renouvelables sont présentes

principalement sous la forme de champs de panneaux solaires photovoltaïques qui sont

disposés en toiture mais également intégrés dans le revêtement de la façade Sud du 5ème

au 7ème étage.

Les ascenseurs sont munis d’un dispositif de récupération d’énergie et de display/éclairage

économes.

En terme de mobilité, l’immeuble se situe à proximité de transports publics importants,

dispose de 106 emplacements de parkings (4 pourvus de bornes de recharge électrique) et

34 emplacements cyclistes couverts (4 équipés des bornes de rechargement)

Opinion des occupants

L'immeuble a été achevé et loué récemment. Occupation complète prévue pour fin 2018. Nous ne disposons pas encore de feedback utilisateur. Pas de nouvelles, bonne nouvelle, comme on dit chez nous :-)

Consommation énergétique

  • 83,00 kWhep/m2.an
  • 191,00 kWhep/m2.an
  • RT 2005

  • 48,62 kWhef/m2.an
  • conso. Chauffage: 616 070 MJ Energie Primaire
    conso. Refroidissement: 694 115 MJ Energie Primaire
    conso. Eclairage: 596 864 MJ Energie Primaire
    écono. Photovoltaïque: - 386 353 MJ Energie Primaire
    conso. Auxiliaires: 473 612 MJ Energie Primaire

    /

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,42 W.m-2.K-1
  • Le bâtiment est constitué d'une structure lourde existante en béton armé type poteaux dalles. Les plafonds de type SAPP (plafonds techniques ajourées) permettent l'accessibilité à la masse thermique pour exploiter l'inertie du bâtiment et le principe de déphasage. Les vitrages sont des vitrages solaires avec un 'g' variant de 50 à 60% en fonction de l'orientation des façades - un niveau de transmission lumineuse élevé est maintenu (min 70%), le vitrage reste un vitrage 'clair'. Cette stratégie des apports permet de se passer de protections solaires extérieures (malgré une façade sud). Le niveau de performance thermique de l'enveloppe est élevé (couplé à une étanchéité à l'air très performante de 0.52 h-1 sous n50):
    > Murs : 0.2 à 0.28 (référence PEB 0.4 W/m²K)
    > Dalles sur ext : 0.15 à 0.22 (référence PEB = 0.6 W/m²K)
    > Toiture: 0.1 à 0.11 (référence PEB = 0.3 W/m²K)
    > Châssis-vitrage: Ug: 0.6 W/m²K ; Uw variable de 0.8 à 1.36 W/m²K (référence PEB = 1.6 W/m²K)

  • 0,24
  • EN 13829 - n50 » (en 1/h-1)

  • 0,52

Systèmes

    • Chaufferie gaz à condensation
    • Plafond rayonnant
    • Pompe à chaleur
    • Groupe de Production d'eau glacée
    • Plafond rayonnant
    • Surventilation nocturne
    • Surventilation nocturne (naturelle)
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire photovoltaïque
  • 16,00 %
  • Une production renouvelable est assurée via une installation photovoltaïque en toiture (sur structure indépendante) et en façade (position verticale sud).
    > PV toiture:
    - 305 m²
    - 53580 Wc
    > Façade:
    - 240 m²
    - 29995 Wc
    > Production totale: 42 928 kWh (PEB)
    > Economie en énergie primaire: 386 353,5 MJ
    > réduction des émissions de CO2: 27.6 TCO2/an (soit +/- l'équivalent des émissions liées au chauffage = 31 TCO2/an; ou soit l'équivalent de 65% des émissions CO2 liées à l'éclairage artificiel = 42.7 TCO2/an

    Réduction des besoins de chaleur: étanchéité à l'air / isolation enveloppe / triple vitrage / ventilation double flux avec récupération de chaleur - Réduction des besoins de froid: by-pass sur ventilation / accès masse thermique / réduction des apports in

Bâtiment intelligent

    > Le projet est entièrement géré par la GTC. La régulation et les consommations finale sont relayées à la GTC et offre un visuel des postes consommateurs. Un comptage spécifique séparé des gros consommateurs est effectué.
    > les installations permettent aux occupants d'interagir sur leur environnement, de manière ponctuelle, locale sans perturber le fonctionnement des autres zones d'occupation (gestion horaire; relance; dérogation...etc). L'action des occupants est possible par demi-plateau locatif et peut évoluer dans le temps grâce à des installations d'attente en fonction du type d'occupation (bureaux paysagers ou cloisonnés)

    /

     /

Emissions de GES

  • 19,00 KgCO2/m2/an
  • Calcul via outil PEB considérant chaud/froid/éclairage/auxiliaires/production renouvelable

    Les émissions GES sont calculées avec l'outil PEB sur base des facteurs d'émission de la PEB - ne concerne que l'exploitation du bâtiment (GES issus de la consommation énergétique), pas de prise en compte des GES issus de la 'construction' (bâtiment)

Analyse du Cycle de Vie :

Gestion de l'eau

  • 1 955,00 m3
  • Tous les équipements sanitaires sont de type 'basse consommation' (douches / wc / lavabos / urinoirs). Les installations d'adduction des blocs sanitaires sont munis d'une électrovanne qui coupe l'alimentation en eau des blocs sanitaires sur base d'une détection de présence évitant ainsi les pertes d'eau par écoulement intempestif (ex: chasse qui coule). Par ailleurs, le réseau d'adduction d'eau principal est muni d'un détecteur de débit incluant une alarme de fuite. Ce détecteur relayé à la GTC d'identifier tout problème de perte sur le réseau et permet d'assurer une comptabilité fine des consommations d'eau de l'immeuble. Le projet n'est pas équipé d'une récupération d'eau de pluie (pas d'intervention de rénovation au niveau des sous-sol). Consommation calculée par personne / par an: 3.99 m³

Santé & Confort

    Confort thermique

    Le bâtiment et ses équipements ont étéétudiés et conçus de manière à satisfaire les catégories de confort I ou II dela norme EN15251 (calcul de l’index PMV (predicted mean vote) selon la norme ENISO 7730).

    Pour ce faire, une double stratégie est mise en place :en saison de chauffage et de refroidissement, traitement de l’ambiance parplafonds thermiques et en mi-saison, par une ventilation intensive de nuit. Lemaintien d’une forte inertie thermique intérieure (dalles en béton accessibles)contribue à lisser les charges thermiques de manière à atteindre les objectifs.

    Le taux d'humidité ambiante est assuré grâce à l'utilisation de récupérateur d'humidité sur l'air de ventilation (roue hygroscopique).

    Confort respiratoire

    L’apport d’air neuf aux occupants est assuré par un systèmede ventilation mécanique dimensionné dans le respect de la normeEN13779-catégorie INT2. Un surdimensionnement du système permet une ventilationintensive assurant un taux de CO2 intérieur de maximum 800 ppm conformément auCode belge pour le Bien-être au Travail. Dans les locaux à forte occupation etoccupation variable, une mesure de CO2 agissant sur des clapets modulants assureune gestion automatique du taux d’air neuf.

    Confort visuel

    Les fenêtres du bâtiment et sa volumétrie ont été étudiées de manière à favoriser l'apport en éclairage naturel de manière à respecter les performances demandées par le critère HEA01 du label BREEAM :

    <!--[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE <m:mathPr> <m:mathFont m:val="Cambria Math"/> <m:brkBin m:val="before"/> <m:brkBinSub m:val="--"/> <m:smallFrac m:val="off"/> <m:dispDef/> <m:lMargin m:val="0"/> <m:rMargin m:val="0"/> <m:defJc m:val="centerGroup"/> <m:wrapIndent m:val="1440"/> <m:intLim m:val="subSup"/> <m:naryLim m:val="undOvr"/> </m:mathPr><![endif]--><!--[if gte mso 9]> <![endif]--><!--[if gte mso 10]><![endif]-->

    ·        FLJ moyen> 2 %

    ·        FLJminimum > 0,8 % ou uniformité de FLJ>40 %

    Sur base d’une concentration en CO2 extérieure de 400 ppm, d’une émission de CO2 de 17,8 litres de CO2/h/pers, le débit d’air neuf possible de 54 m³/h/pers permet de la maintien d’un concentration intérieure de CO2 de 800 ppm.

    Bâtiment non encore occupé entièrement

    Le confort a été évalué par simulation thermique dynamique (TRNsys 17) sur base de l’occupation la plus probable pour des conditions atmosphériques moyennes et extrêmes. Le résultat obtenu est le suivant (pour les différentes zones traitées du bâtiment),

    Bâtiment non encore occupé entièrement

    Le confort acoustique de l’immeuble Belliard 65 répondaux attentes contemporaines des utilisateurs en assurant le respect desdemandes de Breeam pour le confort acoustique à l’intérieur de l’immeuble ainsique le respect de l’environnement immédiat de l’immeuble en limitant lesniveaux de bruits des équipements extérieures. Le confort acoustique àl’intérieur de l’immeuble a été optimisé pour accueillir des zones de bureauxpaysager, tout en laissant la possibilité de cloisonnement pour des bureauxindividuels et/ou bureaux paysagers sans interventions ou transformationslourdes.

Solution

    Panneaux photovoltaïques en façade

    Nizet entreprise en charge du lot ; Panneaux de la marque FranceWatts; Structure en façade de la marque Tweha

    Jacky Landuyt

    Installation photovoltaïque en structure indépendante de toiture et installation en façade arrière (intégré à l'architecture).
    Les panneaux photovoltaïques de la marque FranceWatts sont collées avec une colle de la marque Tweha sur une structure en aluminium elle même fixé au gros oeuvre du bâtiment par des pattes à coupure thermique, voir FT jointes.
    Les panneaux photovoltaïques sont en substitution comme matériaux de revêtement de façade.
    Le cout pour +/- 250m² est de 193.800 €. Entretien omnium de 3500€/an.

    L'élaboration du système a demandé une grande attention tant par les auteurs de projets (architecte et bureau d'étude) que par le bureau de contrôle et l'entreprise.
    Une collaboration étroite s'est créée entre chaque intervenant dès la phase de soumission et jusqu'à la réception provisoire.
    En effet, outre ces caractéristiques techniques, les panneaux photovoltaïques devaient également remplir la fonction de parement de façade.
    A ce titre, le système a été étudié, élaboré et examiné de façon à remplir les caractéristiques de stabilité d'ensemble et résistance structurelle demandée à un parement de façade (choix des verres, système de fixation,...), sécurité au feu, étanchéité air-eau-neige-poussière (géométrie des panneaux, calepinnage, largeur des joints entre panneaux, membrane pare-pluie,...), sécurité d'utilisation, confort hygrothermique, ambiance atmosphérique, confort acoustique, confort visuel, durabilité.
    Une contrainte qui a également du être prise en compte dans le système et sa résistance face aux sollicitations mécaniques dues aux appuis des roues de la nacelle de nettoyage.

    Enfin, une procédure de remplacement éventuel d'un panneau photovoltaïque défectueux a été soigneusement mise au point par l'entreprise en coordination avec les auteurs de projet et bureau de contrôle.


    Panneaux photovoltaïques en toiture

    Nizet

    Jacky Landuyt

    Installation photovoltaïque en structure indépendante de toiture et installation en façade arrière (intégré à l'architecture).

    L'élaboration du système a demandé une grande attention tant par les auteurs de projets (architecte et bureau d'étude) que par le bureau de contrôle et l'entreprise.

Coûts de construction & exploitation

  • 14 500 000,00
  • 1 350,00
  • 312 068,00
  • 1 180 000
  • 7 248 730

Environnement urbain

Situé à l’angle de la rue Belliard et de la rue d’Arlon, à proximité des institutions européennes, cet immeuble dont la première construction date des années 90, dispose d’une très belle localisation et d’une excellente visibilité.

Le projet s’implante donc dans un tissu urbain où son intégration dans un environnement existant est une donnée importante.

En terme de mobilité, l’immeuble se situe à proximité de transports publics importants.

Il se situe à 450m, 5 minutes à pied, de la gare ferroviaire "Luxembourg", à 550m, 7 minutes à pied de la station de métro Trone.

Il se situe entre le parc de Bruxelles, à 12 minutes à pied, et le parc Léopold, à 9 minutes à pied.

Divers commerces et services entourent le site.

L'immeuble jouit d'une belle cour plantée au bénéfice de tous les occupants. 

Surface du terrain

1 493,00 m2

Surface au sol construite

63,00 %

Espaces verts communs

610,00

Parking

106 emplacements de parking (dont 4 pourvus de bornes de recharge électrique) - 3 niveaux de sous-sols
34 emplacements cyclistes couverts (dont 4 équipés de bornes de rechargement).

Qualité environnementale du bâti

  • Adaptabilité du bâtiment
  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • mobilité
  • produits et matériaux de construction

 Green Solutions Awards Winner
 Sustainable Renovation Grand Prize

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus