Raccord d'une étanchéité de toiture à une construction enterrée

Afin de répondre à la demande croissante d'aires de stationnement, de plus en plus de bâtiments sont pourvus d'un parking souterrain. Dans bien des cas, une terrasse, une toiture verte ou une toiture-parking est aménagée au-dessus de la partie souterraine qui s'étend au-delà du périmètre du bâtiment. Ces ouvrages sont dotés d'une étanchéité (voir NIT 215229 et 253) qui doit être rabattue vers le bas le long des bords de la construction enterrée. La mise en œuvre d'un tel raccord n'étant toutefois pas aisée, elle entraîne fréquemment des problèmes d'infiltration.

Raccord entre les parois enterrées et le sol

La NIT 250, 'Détails de référence pour les constructions enterrées', donne un certain nombre de directives permettant de réaliser un raccord étanche à l'eau entre les parois verticales en béton et la dalle (voir la flèche rouge à la figure 1).

  1.  1. Niveau du sol
  2.  2. Drainage vertical
  3.  3. Bordure
  4.  4. Toiture-terrasse, toiture verte ou toiture-parking
  5.  5. Natte de drainage
  6.  6. Etanchéité de toiture bicouche
  7.  7. Pente
  8.  8. Couche de compression en béton
  9.  9. Hourdis
  10.  10. Paroi en béton (classe d'étanchéité 2)
  11.  11. Tôle d'étanchéité
  12.  12. Dalle de sol en béton
  13.  13. Niveau de la nappe phréatique
  14.  14. Tuyau collecteur
  15.  15. Matériau drainant
  16.  16. Filtre
1 | Détail du raccord entre une toiture et une construction enterrée non chauffée (classe d'étanchéité 2)

 

 

En intégrant des tôles d'étanchéité dans le béton au droit du raccord, on peut atteindre une classe d'étanchéité 1 ou 2 (voir tableau ci-dessous), selon que les tôles se recouvrent ou que leurs joints sont soudés ou collés.

Classe d'étanchéité Exigences
0 Un certain débit de fuite, ou la présence de fuites sans conséquence, est autorisé.
1 (*) Fuites limitées à une faible quantité. Quelques taches ou plaques d'humidité admises en surface.
2 Fuites minimes. La surface ne peut pas présenter de taches.
3 Aucune fuite admise.
(*) En classe 1, quelques gouttes au bout des doigts sont acceptables.
Classes d'étanchéité pour les constructions en béton selon la norme NBN EN 1992-3

Raccord entre les parois enterrées et la toiture

Le raccord des parois enterrées au plancher de la toiture (voir la flèche bleue à la figure 1) nécessite également un certain nombre d'interventions en fonction de la classe d'étanchéité souhaitée.

L'adhérence parfaite d'une étanchéité repliée le long d'une paroi verticale est difficile à obtenir.

Ce raccord est généralement réalisé en repliant l'étanchéité de toiture vers le bas. Pour ce faire, l'étanchéité doit dépasser le raccord d'au moins 30 cm, tandis que le support doit être suffisamment sec et répondre aux exigences minimales en matière de rugosité et de planéité, afin de garantir l'adhérence des membranes d'étanchéité (voir tableau 10 de la NIT 215). Il est également nécessaire d'appliquer avec soin un vernis d'adhérence. Pour éviter les dégradations dues à des travaux de terrassement à proximité, il est possible d'appliquer une protection mécanique supplémentaire du côté extérieur de l'étanchéité.

 

Lire la suite de l'article sur le site du CSTC

E. Mahieu, ing., chef adjoint de la division Interface et consultance, CSTC

Auteur de la page

  • Carole de Fays

    Chargée de communication et de projets

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes