Les Entreprises de Services Énergétiques et leurs principaux défis et priorités en 2024 [Rapport Enquête]

Rédigé par

Elodie Guillard

Head of Marketing & Communication

202 Dernière modification le 27/02/2024 - 18:04
Les Entreprises de Services Énergétiques et leurs principaux défis et priorités en 2024 [Rapport Enquête]

Vous avez probablement remarqué que nous avons déjà partagé les résultats de notre enquête sur l’État de la Gestion Énergétique 2023. Quelle excitation ! Ainsi, le rapport est disponible en téléchargement gratuit.

Tout comme dans les éditions précédentes, cette année encore, nous avons posé des questions spécifiques aux Entreprises de Services Energétiques (ESE). Parmi elles figurent les défis auxquels elles ont été confrontées en 2023, leurs priorités pour 2024 et les tendances qu’elles anticipent pour façonner le paysage énergétique dans les années à venir.

Dans cet article, nous approfondirons les résultats de manière détaillée.

La crise énergétique a poussé les ESE à changer leurs modèles pour rester compétitives. Il ne vous semblera pas étrange que le secteur énergétique soit en constante évolution ; prix volatils, processus de numérisation, réglementations de plus en plus strictes… Mais comme pour tout, il y a toujours un côté positif et avec les défis qui surviennent, des opportunités se créent également.

Les Entreprises de Services Énergétiques jouent un rôle crucial en aidant les entreprises à réduire leur consommation énergétique, en générant des économies et en contribuant à la diminution des émissions. De plus, elles contribuent à atteindre les objectifs de réduction de la consommation énergétique pour 2050 fixés par le gouvernement français.

Profil des Participants de l’Enquête 2023 sur la Gestion de l’Énergie

L’enquête a révélé que, sur les plus de 200 participants, la majorité des participants provenaient d’entreprises extérieures au secteur énergétique, soulignant une prise de conscience croissante de l’importance stratégique de l’optimisation énergétique dans leurs opérations (61,10%). Nous avons également attiré l’attention des entreprises liées au secteur énergétique, notamment des Entreprises de Services Énergétiques (27,7%), ce qui témoigne de leur rôle central sur le marché.

En ce qui concerne les fonctions professionnelles, les participants étaient principalement des responsables de l’énergie, des chefs de projets, des directeurs du développement durable et des gestionnaires de l’énergie. Cette répartition des rôles suggère une sensibilisation croissante à la gestion de l’énergie à divers niveaux de décision et d’opération au sein des entreprises.

Principaux Défis des Entreprises de Services Énergétiques (ESEs) en matière de Gestion de l’Énergie 

Alors que la réduction des émissions de carbone et la transition vers des sources d’énergie propres restent des priorités pour de nombreux pays, les ESEs ou ESCOs en anglais doivent ajuster leurs modèles commerciaux pour mieux répondre aux demandes et aux besoins de leurs clients.

L’année 2023 a révélé divers défis dans le domaine de la gestion de l’énergie, illustrant un paysage complexe et en évolution pour les Entreprises de Services Énergétiques et les acteurs du secteur. Nous présentons ici une synthèse des principaux enjeux identifiés par les professionnels de l’énergie à la suite de notre enquête :

1. Reconfiguration des Agendas de Gestion Énergétique

Pour 80 % des participants, la crise énergétique a été un moteur pour l’augmentation des projets d’efficacité énergétique, entraînant une réorganisation significative des calendriers de gestion. La nécessité de s’adapter à des coûts croissants a contraint les organisations à accélérer la mise en place de solutions novatrices pour atténuer les conséquences financières et opérationnelles. 

Un défi majeur identifié par l’enquête réside dans la mobilisation des ressources financières requises. Les organisations doivent naviguer avec agilité dans le domaine complexe de la gestion budgétaire, d’autant plus que les fonds alloués à l’efficacité énergétique font l’objet d’une surveillance prudente. Pour surmonter cette contrainte, la recherche de financements externes ou de modèles économiques innovants a pris une place prépondérante.

2. Vérification de la Performance Énergétique

Essentiel pour l’efficacité énergétique, l’importance d’une Mesure et Vérification (M&V) rigoureuse est soulignée. Avec plus de la moitié des participants appliquant régulièrement des mesures de vérification des économies d’énergie, il est évident que l’industrie accorde une grande importance à la transparence et à la justification des économies d’énergie promises et réalisées.

Les marchés financiers complexes et la quête d’un Retour sur Investissement (ROI) optimal posent des défis constants pour les ESCOs. Dans un environnement où les ressources financières sont scrutées attentivement, il est crucial d’aligner les investissements en efficacité énergétique avec des résultats vérifiables et durables.

En surveillant de manière constante les mesures mises en place, en maîtrisant les normes et les meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique, les ESCO peuvent aider leurs clients à réaliser des économies d’énergie. De plus, les entreprises doivent se soumettre à des audits réguliers pour garantir la pérennité des économies d’énergie obtenues.

Lire plus ici >>>>

Partager :