Entreprises de Services Énergétiques : Défis et Opportunités [Rapport Enquête]

Entreprises de Services Énergétiques : Défis et Opportunités [Rapport Enquête]

 

Les résultats de l'enquête Dexma 2022 sur « L’état de la Gestion de l’Énergie » ont été publiés et le rapport est désormais téléchargeable gratuitement.

Comme pour les éditions précédentes, nous avons voulu nous intéresser aux Entreprises de Services Énergétiques (ESCO en anglais), aux défis auxquels elles ont été confrontées en 2022, ainsi qu’à leurs priorités pour 2023. Dans cet article, nous examinons de plus près les résultats de l’enquête.

La crise énergétique a poussé les ESCO à faire évoluer leurs modèles pour rester compétitifs. Plus que jamais, dans un secteur en constante évolution, avec des prix volatils et une digitalisation des processus, les défis et les opportunités sont amenés à évoluer rapidement. En ce sens, le gouvernement français a fixé un objectif de réduction de 40 % de sa consommation d’énergie d’ici 2050 afin d’atteindre la neutralité carbone. En accompagnant les entreprises vers plus d’économies d’énergie et plus d’efficacité énergétique, les ESCO ont donc un rôle important à jouer pour assurer la réalisation de cet objectif.

Profil des Participants de l’Enquête 2022 sur la Gestion de l’Énergie

L’enquête a révélé que, sur les plus de 250 participants, près de 60 % ont déclaré travailler dans des entreprises directement liées à l’énergie, notamment des Entreprises de Services Énergétiques (ESE ou ESCO en anglais), des fournisseurs d’énergie, des fabricants d’équipements et des entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables. Parmi celles-ci, un peu plus d’un tiers (36 %) étaient des ESE. En effet, grâce à une approche durable quant à la consommation d’énergie, ces entreprises font partie des principaux acteurs participant à l’effort global visant à atteindre les objectifs d’efficacité énergétique.

La majorité (60 %) des ESCO qui ont participé à l’enquête ont déclaré qu’elles décriraient leur rôle professionnel comme étant celui de gestionnaire de l’énergie, ou de responsable du développement commercial (17 %).

Principaux Défis des ESCO en matière de Gestion de l’Énergie

Alors que la réduction des émissions de carbone et la transition vers des sources d’énergie propres est une des priorités pour de nombreux pays, les ESCO se doivent d’adapter leurs “business model” pour mieux répondre aux demandes et besoins de leurs clients. Alors, quels ont été les deux principaux défis auxquels les Entreprises de Services Énergétiques ont dû faire face en 2022 ? (selon l’enquête Dexma) 

1. Générer et Maintenir des Économies dans les Projets d’Efficacité Énergétique (40%)

Sans surprise, la majorité des ESE ont reconnu que générer et conserver des économies vérifiées était leur principal défi en 2022. L’année dernière, ce défi figurait déjà en tête de liste (pour 44% d’entre elles).

Grâce à un suivi continu des mesures mises en œuvre, la connaissance des normes et des meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique, les ESCO ont le potentiel de faire réaliser des économies d’énergie à leurs clients. De plus, les entreprises doivent également se soumettre à des audits périodiques pour s’assurer que les économies d’énergie continuent d’être obtenues.

Il est vrai que l’analyse des projets existants, la vérification et la prévision des économies pour un projet au stade de la planification peuvent être une tâche ardue si vous ne disposez pas de la bonne technologie. C’est pour cette raison que les ESCO les plus sophistiquées ont déjà mis en œuvre et reconnu la valeur d’un Système de Gestion de l’Énergie (SGE). En ce sens, notre enquête montre que près de la moitié (48 %) des répondants utilisent déjà un SGE pour faciliter et rationaliser leurs processus. 

Les processus de Mesure et de Vérification (M&V) sont utilisés pour mesurer et vérifier, de manière réglementée, les économies d’énergie résultant des changements planifiés et définis apportés à une infrastructure énergétique d’une installation spécifique ou encore d’un groupe d’installations.

Pour tout projet d’économies d’énergie que vous souhaitez mettre en œuvre, les Contrats de Performance Énergétique (CPE) devront définir la méthode de calcul de la période de référence afin d’identifier les économies obtenues, tant pour l’ESCO que pour le client.

En ce sens, un outil de Mesure et de Vérification pourrait être bénéfique à votre entreprise car il permet de :

  1. Augmenter la fréquence d’évaluation de votre projet
  2. Visualiser les économies réalisées par rapport aux objectifs
  3. Évaluer les contrats multi-sites

Ces actions, permettant de mesurer et vérifier les économies durant votre projet d’efficacité énergétique, permettent une accélération de la prise de décision et un réajustement si besoin, pendant le projet. Si vous souhaitez plus d’informations, veuillez lire notre article qui vous en dit plus sur comment augmenter les marges de vos CPEs grâce à l’Outil M&V de Dexma« . 

2. Justifier le Retour sur Investissement des Mesures d’Efficacité Énergétique (21%)

Le calcul du retour sur investissement (ROI en anglais) est utilisé dans le cadre de l’analyse et sert de référence pour l’élaboration de stratégies futures. Calculer le retour sur investissement d’un projet d’efficacité énergétique est essentiel, car il permet de démontrer la viabilité du projet pour les clients. Dans ce contexte, le retour sur investissement peut être démontré en calculant les économies d’énergie et le coût de la mise en œuvre des mesures d’efficacité énergétique. Il est ensuite déterminé en divisant les économies par le coût de mise en œuvre tout en ajoutant d’autres facteurs (tels que la réduction des GES, l’amélioration du confort, entre autres). Pour 21% des ESCOs interrogées, démontrer le ROI de leurs actions d’efficacité énergétique semble encore assez difficile.

En tant qu’ESCO, vous êtes en capacité d’offrir beaucoup plus de valeur grâce à des services et solutions supplémentaires, notamment : 

  • De l’expérience et une connaissance du secteur, 
  • Une expertise technique, 
  • Des garanties de performance et d’économies, 
  • Des coûts fixes en termes de projets et de propositions,
  • Une capacité à réaliser des économies et un retour sur investissement 

Pour vos clients, les produits ou services à haut rendement énergétique peuvent sembler plus chers que les produits ou services traditionnels, ce qui en décourage plus d’un. Cependant, les économies d’énergie réalisées grâce aux mesures d’efficacité énergétique devraient finalement compenser le surcoût, offrant ainsi un retour sur investissement implicite. Ainsi, il est essentiel d’être en capacité de prouver le retour sur investissement et les économies potentielles à vos clients.

Cependant, nous comprenons que cela soit un défi, surtout si, une fois encore, vous ne disposez pas du bon outil pour le faire. En effet, prouver le retour sur investissement de vos activités d’efficacité énergétique nécessite une collecte et une analyse précises des données. Pour vous faciliter la tâche, nous vous suggérons d’utiliser notre calculateur gratuit (excel) pour définir le retour sur investissement de votre projet d’efficacité énergétique.Si vous n’êtes pas sûr de comment l’implémentation d’un SGE vous aidera à prouver le retour sur investissement de vos activités d’efficacité énergétique, vous découvrirez dans la dernière partie de cet article comment calculer le ROI d’un SGE

 

>>> Lire la Suite et Télécharger le Rapport Gratuitement ICI <<<

 

Article rédigé par Dexma : Source originale ici

 efficacité énergétique
 électricité
 gestion du bâtiment
 immobilier
 intelligence artificielle
 QAI
 qualité air intérieur
 transition écologique
 transition numérique
 Rapport Émissions Carbone
 Bilan Carbone
 Entreprise de Services Énergétiques
 ESCO
 Mesures d’Efficacité Énergétique
 Gestion de l’Énergie

Auteur de la page

  • Elodie Guillard

    Marketing Director

    Suivre

  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     efficacité énergétique
     électricité
     gestion du bâtiment
     immobilier
     intelligence artificielle
     QAI
     qualité air intérieur
     transition écologique
     transition numérique
     Rapport Émissions Carbone
     Bilan Carbone
     Entreprise de Services Énergétiques
     ESCO
     Mesures d’Efficacité Énergétique
     Gestion de l’Énergie