Comment Monétiser votre Empreinte Carbone?

Saviez-vous que le prix de la tonne de carbone va grimper en flèche et presque doubler au cours des 3 prochaines années? Dans les faits, cela impactera fortement le coût de l’électricité qui, actuellement, est en train de battre des records historiques.

Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles : saviez-vous que vous pouvez monétiser l’empreinte carbone de votre entreprise ? Monétiser votre empreinte carbone, oui, vous avez bien lu. Les émissions de carbone produites par votre entreprise peuvent vous aider à réaliser des bénéfices. Nous vous expliquons comment dans cet article.

Réglementation relative aux émissions de CO₂ dans l’UE

Les fortes émissions de dioxyde de carbone (CO₂) sont l’une des causes de la hausse des températures et, par conséquent, du changement climatique. Presque toutes les activités humaines génèrent des émissions de CO₂. Qu’il s’agisse de se rendre au travail ou de partir en vacances, tout a une « empreinte carbone ».

Pour tenter d’inciter les entreprises à réduire leurs émissions, l’Union européenne a lancé un « système d’échange de quotas de CO₂ ». Ce mécanisme particulier impose un plafond pour les émissions de dioxyde de carbone des installations dites “fixes” telles que les centrales électriques, les installations industrielles et les usines chimiques.

Si vous n’êtes pas à jour et que vous ne savez pas exactement quelle est votre empreinte carbone, vous risquez d’être pénalisé à terme. Le premier conseil que nous pouvons vous donner pour pouvoir monétiser votre empreinte carbone est de calculer les émissions de CO2 de votre entreprise (article en anglais). Ainsi vous pourrez savoir si vous êtes en phase avec l’objectif européen de réduction des émissions d’au moins 40 % d’ici à 2030. Dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe, cet objectif sera porté à 55% suite à l’actualisation des textes réglementaires sur les émissions de gaz à effet de serre qui sera faite au cours de l’année 2021.

Comment fonctionne le marché du carbone européen?

Ce mécanisme est une sorte de « bourse des valeurs » où sont échangés les quotas d’émission de CO2 accordés à chaque entreprise. Le taux ou la valeur de ces droits est connu sous le nom de “Quotas d’Émissions de l’UE” ou EUA (European Union Allowances).

Ce marché est réglementé par l’UE, qui octroie des permis par le biais du SCEQE (système communautaire d’échange de quotas d’émission). La France, quant à elle, soutient la démarche européenne. Elle a ainsi confirmé dans la loi de la transition énérgétique pour la croissance verte d'août 2015, son objectif de division par quatre de ses émissions à l’horizon 2050, cohérent avec l’objectif de réduction de 80 % à l’échelle de l’Union.

Ce marché de la « valeur des émissions de CO2 » n’est autre qu’un marché spéculatif, qui fonctionne sur la base de la règle d’or du capitalisme, à savoir l’offre et la demande.

Ce système d’échange, connu sous le nom d’ETS (“Emissions Trading Scheme” ou Echange de Quotas d’Émission), est en place depuis 2005 et a entrainé l’émergence d’un marché d’achat-vente des permis d’émission de CO2.

La situation du prix du CO2

Un rapport publié en 2018 par l’organisation Carbon Tracker, prévoit que le prix des quotas d’émission atteigne 25 à 30 euros d’ici 2020-21. Mais ces chiffres ont été sous-estimés. Nous sommes en 2021 et le prix a déjà dépassé les 40 €/tonne, ce qui est bien plus que le chiffre initialement prévu.

En effet, le prix des Quotas d’Émissions de l’UE est passé de 4,4 €/t en mai 2017 à 42,1 €/t fin mars 2021, atteignant ainsi des sommets depuis 2005. Et sa tendance est à la hausse.

Lisez notre article complet et découvrez comment Monétiser votre Empreinte Carbone: CONTINUER À LIRE

 

 Empreinte Carbone
 émissions CO2
 durabilité

Auteur de la page

  • Elodie Guillard

    Marketing Director

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 28/04/2021 - 10:51

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Empreinte Carbone
     émissions CO2
     durabilité