Grands projets d'aménagement : construire numériquement avant de construire physiquement

Grands projets d'aménagement : construire numériquement avant de construire physiquement

« 53% des citadins français définissaient en 2017 la ville de demain comme une ville qui doit placer la nature au cœur de son développement », selon une étude NewCorp Conseil. Aujourd’hui, le développement urbain se doit d’intégrer les problématiques actuelles et à venir dans le processus de prise de décision. Les enjeux sociétaux, économiques et environnementaux sont au cœur des réflexions, guidant les prises de décision de l’ensemble des parties prenantes pour imaginer, concevoir et exploiter les infrastructures dans leur ensemble.
 

Le développement du BIM (Building Information Modeling), à l’échelle des bâtiments, du CIM (City Information Modeling), au niveau de la ville, et plus largement de la maquette numérique au service des infrastructures urbaines et hydrauliques, la numérisation du patrimoine est clé. En alimentant une base de connaissance élargie, les prises de décision sont facilitées et les interventions ultérieures sur ouvrages optimisées.

Le besoin de la « juste information » et de la « juste modélisation » est alors essentiel pour adresser les enjeux de nos territoires, de la prescription pour la conception à la consolidation d’une base de données unifiée issue du TQC (Tel Que Construit) pour l’exploitation et la maintenance d’un actif ou d’un territoire. 



Le BIM et le CIM sont caractérisés en partie par des méthodes de travail et une maquette numérique 3D contenant des données intelligentes et structurées, regroupant des données techniques constituées d’objets définis par leurs caractéristiques, leurs relations entre eux et leur rattachement à une fonction. Le tout formant un ensemble structuré d’informations permettant de concevoir, construire, exploiter et faire vivre un ouvrage tout au long de son cycle de vie. A la maquette numérique s’ajoute un certain nombre de paramètres ; temporels, financiers, environnementaux et patrimoniaux. Les usages du BIM assurent une amélioration continue de la gestion de projets et de l’optimisation des ressources, qu’elles soient humaines, matérielles ou environnementales. « Construire numériquement avant de construire » pour une meilleure la prise en compte d’un plus grand ensemble d’informations, c’est désormais une réalité. Dès la conception, la maquette garantie une meilleure maitrise du coût global, en optimisant des solutions constructives ou bien en anticipant des problèmes pouvant être rencontrés en phase d‘exécution. Face aux nouveaux enjeux liés au dérèglement climatique, le jumeau numérique d’un actif permet à tout moment de le prévoir, visualiser, contrôler et monitorer. Bien plus qu’un support d’aide à la décision en situation de crise, il rend résilient le patrimoine.
 

Le jumeau numérique, représentation numérique d'un actif physique, permet d'optimiser et d'anticiper la gestion patrimoniale au niveau d'un territoire. Implémenté par les équipes de SUEZ Smart Solutions et SUEZ Consulting sur le réseau de transport d’assainissement de la SEVESC pour le compte du département des Hauts-de-Seine, le jumeau numérique en cours de déploiement permet de :

  • Partager avec les parties prenantes de manière transparente les informations du patrimoine existant
  • Mener une réflexion sur l’investissement en y intégrant les renouvellements d’équipements et économies d’énergies
  • Renforcer la sécurité des visites dans le réseau
     

Le BIM Exploitation en place sur le projet de la SEVESC vient en complément des opérations d’infrastructures hydrauliques de grande envergure lancées en démarche BIM qui arrivent aujourd’hui en phase d’exploitation / maintenance et orientent la réflexion des équipes sur de nouveaux cas d'usages de la maquette numérique et du jumeau réalisé en fin de construction ou a posteriori. Ils permettent de : 

  • Visualiser et communiquer avec le support numérique (implémentation sur chantier de la Réalité Augmentée et utilisation de la Réalité Virtuelle),
  • Contrôler les évolutions de l’actif ou du territoire (Suivi en continu des émissions de CO2 sur le territoire - Météo Carbone® Origins.earth),  
  • Assurer le suivi par la connexion entre les capteurs IOT et leur représentation (viser l’interopérabilité des systèmes plutôt que de nouveau référentiel),
  • Prévoir et anticiper par la simulation sur la base de données géométriques et informatives (optimisation du cout carbone de l’ouvrage).

Ces objectifs sont atteignables qu’avec le bon niveau d’intégration, de prescriptions techniques et environnementales au sein de marchés de rénovation et de nouvelles constructions. Le jumeau numérique représente donc un outil indispensable pour une gestion patrimoniale optimisée et une meilleure durabilité des services pour le cycle de l’eau et l’aménagement urbain.
 

Les solutions numériques sont de véritables leviers au service du territoire, permettant d’allier meilleure qualité de vie et performance des services urbains. Toutefois, et si l’on veut associer résilience et ville intelligente, il faut aussi penser la sobriété digitale des solutions déployées.

Leader et pionnier de la modélisation des infrastructures hydrauliques, les équipes de SUEZ Consulting apportent leur vision globale dans la modélisation 3D et BIM des infrastructures du cycle de l’eau et accompagnent leurs clients dans leur démarche BIM.

Un article signé Laurence Gauthier et Guillaume Desmedt de Suez Consulting


Article suivant : La force d'une stratégie sectorielle de l'openBIM au service de la transition écologique de la Construction


Retour à la page d'accueil du dossier

 

 

Un dossier réalisé avec le soutien de : 

 transition numérique
 DossierNumérique
 aménagement
 bâtiment
 BIM
 CIM
 TQC
 exploitation
 maintenance
 smart building
 DossierC21

Auteur de la page

  • Mathilde PECNARD

    Smart & Resourceful Cities project developer


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     transition numérique
     DossierNumérique
     aménagement
     bâtiment
     BIM
     CIM
     TQC
     exploitation
     maintenance
     smart building
     DossierC21