Cartographie nationale des milieux humides phase R&D 2021-2022

Cartographie nationale des milieux humides phase R&D 2021-2022

Marais de la Tour Carbonnière

Crédits : Arnaud BOUISSOU / TERRA

La direction de l’eau et de la biodiversité, accompagnée par une équipe scientifique composée de l’université de Rennes 2, de l’UMS PatriNat (OFB-MNHN), de l’Institut Agro, d’INRAE et de la Tour du Valat, se mobilise pour améliorer les connaissances sur les milieux humides au niveau national et produire une cartographie de ces milieux. Celle-ci apportera un appui au pilotage des politiques publiques de préservation, de gestion et de restauration des milieux humides.

Ce besoin de connaissance accru a été mis en lumière dans les propositions formulées dans le rapport « Terres d’eau, Terres d’avenir », rapport de la mission parlementaire pour la préservation, la restauration et la valorisation des milieux humides.

Les agences de l’eau apportent également leur soutien au projet de cartographie par la mise en relation qu’elles assurent avec les collectivités.

Ce projet comprend deux phases :

  • Une première phase de recherche et développement sur 2021 – 2022 (détaillée ci-dessous)
  • Une seconde phase de production à partir de 2023

La phase R&D se structure en trois volets :

  1. Pré-localiser les milieux humides à l’échelle nationale
  • La carte métropolitaine des milieux potentiellement humides produite en 2014 (INRAE, Institut Agro ; Berthier et al., 2014) sera actualisée par le renouvellement des méthodes de modélisation et l’utilisation de nouvelles données de télédétection. Ces données de télédétection seront calibrées par des données de terrain tels que des sondages pédologiques et des relevés floristiques.
  1. Cartographier les habitats naturels, semi-naturels et anthropiques des milieux humides dans 10 bassins versants expérimentaux
  • Sur la base de la classification définie par la typologie du Système d’information européen sur la nature (EUNIS [1]), les habitats (tourbières, roselières, marais salés...) seront déterminés à partir de données satellitaires Sentinel [2]. Cette classification permettra d’évaluer l’état des milieux humides en les regroupant en trois groupes : préservés, dégradés ou détruits. Ces cartes seront donc d’un grand intérêt pour élaborer, suivre et évaluer des programmes d’actions de protection, de préservation et de restauration des milieux humides.

      3. Produire des indicateurs fonctionnels à partir d’images satellitaires

Dix bassins versants expérimentaux :

Dix bassins versants tests situés dans des contextes écologiques variés ont été sélectionnés avec la participation des agences de l’eau. Ils représentent approximativement 10 % de la superficie de la France métropolitaine.

1. Canche et Authie Bassin Artois-Picardie 2. Meuse Bassin Rhin-Meuse 3. Yonne Bassin Seine-Normandie 4. Sélune Bassin Seine-Normandie 5. Vilaine Bassin Loire-Bretagne 6. Vézère Bassin Adour-Garonne 7. Calupeyre, Gua et Guy Bassin Adour-Garonne 8. Gardons

Crédits : MTE

Ateliers dans les territoires :

La prise en compte de l’expertise, de la connaissance et des pratiques des acteurs territoriaux est un élément central du projet. Des référents locaux sont associés pour tester les résultats cartographiques et leurs applications. Ils sont désignés par les structures impliquées dans la gestion des bassins versants concernés par le projet. Pour cela, des ateliers spécifiques seront organisés dans les territoires par l’unité mixte de service PatriNat (UMS PatriNat) de juin à septembre 2022.

Séminaire de restitution :

Un séminaire sera organisé en 2023 pour présenter les principaux résultats et établir le bilan de cette première phase. Celui-ci sera organisé au Muséum national d’Histoire naturelle.

Perspectives de valorisation :

•    internationales au-delà de l’Europe : Convention Ramsar ;
•    européennes : Directive Habitat-Faune-Flore, Directive cadre sur l’eau, Directive cadre Stratégie pour le milieu marin, règlement anguilles d’Europe, Politique agricole commune, Évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (EFESE)… ;
•    nationales : Stratégie nationale pour la biodiversité, Plan national milieux humides, Stratégie nationale pour les aires protégées, Observatoire national de la biodiversité …

Ces cartes seront compatibles avec les dictionnaires et scénarios SANDRE « milieux humides » . Elles seront disponibles - en libre accès - sur la plateforme du réseau partenarial des données sur les zones humides.

Ces outils techniques de connaissance sur les milieux humides et leur fonctionnement ne se substitueront pas « aux porters à connaissance » des inventaires de zones humides et n’auront pas de valeur réglementaire.

Contact au Ministère de la Transition écologique :

Joanie Catrin, Chargée de mission milieux humides au bureau de la ressource en eau des milieux aquatiques et de la pêche en eau douce, DEB

joanie.catrin@developpement-durable.gouv.fr,

01 40 81 30 81

Références

[1] La typologie Eunis est une classification des habitats naturels, semi-naturels et anthropiques des secteurs terrestres et marins d'Europe. Cette typologie est utilisable sur tout le territoire français métropolitain et sur tous types de milieux. La traduction en français, les mises à jour et les correspondances avec les typologies précédentes sont gérées par l'UMS PatriNat. Elles sont disponibles dans l'Inventaire national du patrimoine naturel (programme HABREF).

 

[2] Les données de Sentinel-1 et 2 seront mobilisées. Les satellites Sentinelle sont une famille de satellites d'observation de la Terre et d’instruments embarqués, développés par l'Agence spatiale européenne dans le cadre du programme Copernicus de l’Union européenne). La mission Sentinel-1 est composée d'une constellation de deux satellites en orbite polaire, fonctionnant jour et nuit et réalisant des images radar pouvant acquérir des images quelles que soient les conditions météorologiques. Les satellites Sentinel-2 fournissent l'imagerie optique haute résolution permettant l'observation des sols (utilisation des sols, végétation, zones côtières, fleuves, etc.) ainsi que le traitement des situations d'urgence (catastrophes naturelles...). En savoir plus

 

Les nouvelles de l'écologie. Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du ministère.

 

 urbanisme
 villes et territoires
 transition écologique
 eau

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 urbanisme
 villes et territoires
 transition écologique
 eau