"Les Smart Grids se construiront sur l’utilisation des technologies Big Data et de stockage"

Le programme SMART ENERGY AMBASSADOR a pour ambition de valoriser les prescripteurs qui participent à la réinvention de la filière Energie en bénéficiant de leurs expertises et visions sur les évolutions stratégiques nécessaires que se doivent de prendre aujourd’hui les acteurs du secteur. Pour cette 4e édition, nous avons eu l’honneur d’interviewer Nicolas Charton.

Nicolas Charton est Manager au sein d’E-CUBE avec plus de six ans d’expérience dans le conseil en stratégie dans le secteur énergétique. Au sein d’E-CUBE Strategy Consultant il est en charge des pôles d’expertise « flexibilité dans les systèmes énergétiques » (réseaux intelligents, market design, effacement, stockage, intégration des énergies renouvelables…) et « énergie et digitalisation ». Il a dirigé plus de 50 missions couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur gaz et électricité. Nicolas est diplômé de l’école des Mines Paristech où il est en charge du cours sur les modèles d’affaires des Smart Grids dans l’option "Machine & Energie".

SMART ENERGIES 2016 - Nous sommes aujourd’hui face à une réelle révolution du marché de l’énergie (transformation des business models, transition énergétique, digitalisation de la filière, fin de l’hégémonie des acteurs historiques) : Quel futur dessinez vous pour ce marché ?

NICOLAS CHARTON: Le secteur de l’énergie en Europe est tiraillé entre deux défis : réaliser à l’échelle de une à deux décennies une véritable révolution industrielle du secteur et apporter à très court terme une réponse à un contexte économique particulièrement dégradé, notamment en raison d’une baisse significative des prix marchés. De fait, le secteur se retrouve dans un « entre deux » : les start-up du secteur ne se transforment pas en «licornes» (c.-à-d. valorisées à plus d’un  milliard de dollars) et les acteurs  historiques ne s’engagent encore que partiellement dans leur « tournant énergétique ». Pour autant, le chemin parcouru depuis 10 ans est significatif, notamment sur le cadre réglementaire, qui même s’il n’est pas encore stabilisé, a connu des adaptations importantes : couplage de marché, intégration des renouvelables sur le marché, marchés de capacité, valorisation des flexibilités côté demande... La dynamique est incontestable et irréversible : une accélération de la transition est probable d’ici à 2020.

SE2016 - Comment votre entreprise s’organise aujourd’hui pour faire face à ces nouveaux enjeux ?

NC: Pour notre structure de conseil, spécialisée sur les secteurs énergie, mobilité et infrastructures, ces enjeux sont autant de défis passionnants. Nous structurons notre effort autour de trois piliers : une approche analytique des questions de transition énergétiques, qu’elles soient réglementaires ou business, en nous appuyant sur les données de marché et nos outils de modélisation des systèmes électriques et gaziers ; le développement de pôles d’expertise dans le cadre partenariats académiques notamment avec l’école des Mines ParisTech, ce qui nous permet de publier régulièrement des points de vue sectoriels ; le développement de nouvelles implantations hors de France afin de faciliter l’exportation de notre expertise à l’international, l’identification de nouveaux modèles et des meilleures pratique, et plus généralement, la création de capital intellectuel sur une base plus large.

SE2016 - L’usage est plus que jamais au centre des innovations produits des utilities aujourd’hui, quelles sont les technologies qui révolutionneront selon vous ce marché en pleine ébullition?

NC: Les technologies de production décarbonnées ont constitué un pilier du marché de l’énergie ces cinq dernières années. Si elles vont rester au cœur des enjeux, l’internet des objets (IoT) et le stockage apparaissent comme deux technologies parmi les plus prometteuses aujourd’hui. L’IoT va faire exploser le volume de données « énergie » (consommation, température, présence, …) sans même que l’énergie soit l’application principale. Il offre l’opportunité de déployer à coût marginal limité des services optimisés d’efficacité et de flexibilité énergétique. Le stockage d’énergie offre des trajectoires de baisse des coûts qui permettent d’envisager des applications rentables sur des volumes industriels notamment pour des services au réseau.

SE2016 - Au regard de l’évolution du marché de l’énergie, que pensez-vous de l’initiative de Smart Energies 2016 de réunir en un même lieu les 5 pavillons thématiques suivants: 

  • Smart grids, infrastructures,
  • Stockage et mobilité électrique,
  • Efficacité et services énergétiques,
  • Home Energy Management,
  • Big Data et IoT Utilities?

NC: Cette initiative est particulièrement pertinente. Elle s’inscrit dans la droite ligne des évolutions du marché de l’énergie que nous avons discutées. Plus globalement, elle préfigure la convergence probable de concepts adjacents : les Smart Grids se construiront sur l’utilisation des technologies Big Data et de stockage ; les services énergétiques devront s’appuyer sur l’IoT.

Smart Energies Expo aura lieu à Paris, les 31 mai et 1er juin 2016.

En savoir plus sur Smart Energies Expo

Publié par Smart Energies Expo dans "Disruption ENERGY"

Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Green Building & City Solutions Awards 2016: les votes en ligne sont ouverts !

Publié le 29 août 2016 - 15:17

Green Building & City Solutions Awards : ce concours est le premier qui combine délibération de jurys et avis des professionnels de terrain. Jusqu’au 20 septembre, la parole est au public. Il votera pour désigner ses coups de cœur (...)

Argex : de l’argile expansé pour les toits-terrasses

Publié le 29 août 2016 - 12:39

Argex produit et distribue ses granulats d’argile expansée sur le marché national et international. Parmi ses diverses utilisations, se trouvent les applications vertes en toiture. Jean-Paul Dues, Project Manager Western Europe Biocli (...)

Elon Musk explique comment le prix du carbone pourrait déclencher une «Explosion d'Innovations»

Publié le 29 août 2016 - 11:45

Vous avez peut-être entendu parler du prix carbone, mais qu’en est-il et quel pourrait être son impact sur le climat ? Le pionnier fabricant de voitures électriques Elon Musk explique. Quand on lui demande s’il est confiant à propos (...)


Commentaires




Recherchez parmi les Actus

Entrez votre propre mot-clé




Autres actualités



Catégories


Articles les plus lus